apparemment c’était pour attaquer la force publique

-

Ces objets ont été transportés dans un bus sans aucun document. Les informations du renseignement militaire nous permettent de présumer qu’ils seraient utilisés par les dissidents de Franco Benavides pour la construction d’engins explosifs improvisés.


Le déploiement offensif des troupes de l’Armée, à travers la Vingt-Troisième Brigade, a permis de contrecarrer les actions criminelles des groupes armés organisés résiduels comme la structure Franco Benavides dans cette ville de la Sierra de Nariño.

Au cours des dernières heures, à travers les postes de contrôle installés dans les zones rurales de la municipalité, les troupes ont saisi 35 bouteilles couramment utilisées pour le stockage de gaz, destinées au quartier El Ejido de cette ville.

Ces éléments ont été transportés dans un véhicule de transport municipal, dont le chauffeur, lorsqu’il a été sollicité pour ce matériel, n’a présenté aucun support ni document validant son transfert.

Selon les informations des renseignements militaires, ce matériel serait utilisé par les dissidents de Franco Benavides pour la construction d’engins explosifs improvisés qui seraient dirigés dans des actions terroristes contre la Force Publique, touchant indistinctement les communautés.

Ces résultats contrecarrent les intentions criminelles de ce groupe armé illégal, révélant une fois de plus les violations constantes du DIH avec l’utilisation d’engins explosifs qui mettent la population en danger.

Les opérations militaires dans la zone se poursuivent de manière soutenue pour garantir un environnement sûr dans cette zone du département de Nariño.

#Colombia

-

PREV Souffre d’un déséquilibre émotionnel qu’un psychiatre devrait analyser
NEXT Souffre d’un déséquilibre émotionnel qu’un psychiatre devrait analyser