Une nouvelle salle de situation a été créée

Une nouvelle salle de situation a été créée
Une nouvelle salle de situation a été créée
-

Le Ministre de la Santé de la province, Luis Medina Ruiz, Il a dirigé une nouvelle salle de situation où a été analysé le scénario épidémiologique de la province et du pays, notamment en ce qui concerne la dengue.

Medina Ruiz a souligné avoir constaté une diminution des cas de dengue dans la province. Environ 200 ou 300 consultations pour symptômes fébriles liés à cette maladie ou suspicion : « Nous avons eu 1 986 nouveaux cas la semaine dernière. Nous avons déjà dépassé les 59 mille cas. Au Brésil, plus de 6 millions de cas ont été signalés. En Argentine, environ 464 mille cas. Et nous avons remarqué que dans la région il y a une diminution des cas, mais il y a encore de nouveaux cas de dengue.» En ce sens, le responsable a souligné qu’il est très important de savoir, car toute fièvre peut être liée, qu’il s’agisse de douleurs corporelles ou de maux de tête intenses, la personne doit consulter : « Une consultation précoce est très importante pour recevoir le traitement approprié. après l’évaluation.

D’autre part, le ministre a commenté qu’il y a une présence du virus de la grippe A, qui est un virus de cette saison, et qu’il est important que la population sache que le vaccin qui protège contre ce virus est disponible : « Le Le vaccin est indiqué aux plus de 65 ans, aux femmes enceintes, aux enfants entre 6 et 24 mois, les protégeant des maladies graves. « Nous avons remarqué la présence de ce virus, la grippe A, tout comme nous avons constaté que le virus COVID a considérablement diminué. »

Le responsable a expliqué qu’il y avait un pour cent de positivité, avec très peu de cas la semaine dernière, mais a insisté sur la nécessité d’utiliser le masque si l’on veut se protéger, en particulier chez les personnes immunodéprimées : « Par exemple, une personne qui a Si vous avez la dengue, vous souffrez d’immunosuppression et vous devez éviter une maladie respiratoire car cette maladie respiratoire sera d’une plus grande ampleur. La façon de se protéger est d’être dans des endroits aérés, si je vais être dans un endroit fermé et mal aéré je dois porter un masque, l’hygiène des mains est essentielle, et aussi, bien sûr, nous demandons à cette personne qui a un problème respiratoire condition de « Utilisez le masque pour éviter d’infecter les autres ».

Medina Ruiz a indiqué qu’ils vaccinaient activement le personnel de santé, d’éducation et de sécurité, public et provincial ; et ils ont déjà dépassé les 4 500 personnes vaccinées. Ils vaccinent également contre la grippe. « C’est très important car ça protège de la bronchiolite. À ce sujet, il a déclaré qu’ils ont eu 125 cas la semaine dernière et que la prévention est très importante. D’abord, la femme enceinte, de sorte que lorsque l’enfant naît, il dispose déjà de défenses. L’allaitement, le lait maternel, transmet l’immunité à cet enfant et fondamentalement la prévention par les soins, ne pas s’approcher du nouveau-né s’il souffre d’une maladie respiratoire, une bonne hygiène des mains et l’utilisation d’un masque pour éviter la contagion à ces enfants à ce stade de la vie. qui sont très vulnérables.

La directrice de l’épidémiologie, le Dr Romina Cuezzo, a rappelé que, comme les semaines précédentes, on constate une diminution des notifications de cas de dengue. La semaine dernière, il y a eu environ 2 000 cas imputables à cette semaine. « Cependant, il existe encore des cas actifs. Ainsi, puisqu’il s’agit d’un moustique, le vecteur est un moustique aux habitudes domiciliaires, il est quand même important de renforcer les mesures de prévention. Et soutenez-les également pendant les mois froids, afin que nous n’ayons pas un impact plus important au début de la saison de l’année prochaine.

A l’occasion, le professionnel a précisé que la vigilance ne doit pas diminuer en présence de symptômes compatibles avec la maladie, afin de pouvoir procéder à une consultation en temps opportun. Cependant, ce que l’on constate, c’est une augmentation du nombre de cas de maladies respiratoires. Principalement des maladies de type grippal, qui seraient des états grippaux. Donc, dans ce sens, ne l’ignorez pas non plus, faites une consultation à temps, évitez tout contact avec des personnes à risque, si je souffre d’une maladie respiratoire. Et à titre préventif, accédez également à la vaccination », a-t-il conclu.

-

PREV Netball Australia s’excuse pour une erreur de tableau de bord après la défaite du Sunshine Coast Lightning pensant avoir gagné
NEXT Entre Ríos commémore la semaine mondiale de l’accouchement respecté – Diario El Argentino de Gualeguaychú. Édition en ligne