La RCA se prépare à effectuer des travaux préventifs pendant la saison des pluies

-

La saison des pluies à Cundinamarca approche avec son lot habituel de défis. C’est pourquoi la Société Régionale Autonome de Cundinamarca (CAR) a lancé un ensemble de stratégies préventives qui promettent de faire une différence substantielle dans la gestion des risques d’inondation. Avec une vision globale et proactive, la CAR anticipe les débordements potentiels des rivières et des ruisseaux, en concentrant ses efforts sur l’augmentation de la capacité de transport de l’eau aux points critiques, le nettoyage des canaux et un programme de soutien en machinerie lourde qui couvre plus de 20 municipalités.

Cela pourrait vous intéresser : 191 fonctionnaires licenciés pour des cas de violence sexuelle dans les établissements d’enseignement public

Sous la direction d’Alfred Ballesteros, la RCA a commencé à réaliser des travaux d’adaptation hydraulique dans des rivières comme l’Apulo et la Calandaima, cherchant à augmenter leur capacité et ainsi éviter les urgences dues à des crues soudaines. En outre, cette entité a étendu son travail à l’entretien et à la récupération d’autres rivières, comme le Chiquinquirá et le Soacha, où sont en cours de développement des projets visant à élargir le canal et à créer des zones d’inondation contrôlées.

L’intervention sur le fleuve Bogotá fait également partie du plan ambitieux de la RCA, où des travaux ont été réalisés sur plus de 10 kilomètres, démontrant l’engagement de l’entité dans l’entretien des infrastructures hydrauliques existantes et la prévention des urgences.

Principaux points d’intervention :

– Rivières Apulo et Calandaima : enlèvement de 1 800 000 mètres cubes de sédiments pour augmenter la capacité de transport de l’eau.

– Rivière Chiquinquirá : travaux de nettoyage et de récupération.

– Rivière Soacha : agrandissement du canal et construction d’une bande de zone à crue contrôlée.

Soutien aux machines dans les municipalités :

La CAR travaille non seulement à la récupération et à la préparation des plans d’eau, mais propose également sa banque de machines pour accompagner plus de 20 communes dans des tâches préventives. Parmi les équipements disponibles figurent des pelles à chenilles, amphibies et à bras long, qui sont déjà utilisées dans des endroits comme la rivière Villeta et la lagune de Fúquene, dans des tâches allant de l’alignement de canaux à l’adaptation de jarillons.

Brigades de nettoyage :

En complément des interventions plus lourdes, la RCA a mis en place des brigades de nettoyage dans des municipalités comme San Francisco, Tabio et Susa. Ces brigades sont essentielles à la prévention des inondations, puisqu’elles éliminent les obstacles qui pourraient provoquer des barrages.

Le directeur Alfred Ballesteros a appelé les municipalités à participer activement à l’identification des points critiques et à travailler de manière articulée au sein des conseils municipaux de gestion des risques. Son message est clair : la prévention est une tâche collective et ses efforts visent non seulement à protéger les communautés mais aussi leurs biens et leur avenir.

Nous vous recommandons de lire : Cundinamarca : Bilan tragique du week-end avec des homicides à Fusagasugá et Venise

-

PREV Avant l’arrivée de la neige : l’opération de solidarité pour 250 chivas pour traverser la rivière Neuquén
NEXT TAUREAUX DE CORDOUE | Morante remplace José María Manzanares lors de la corrida de dimanche à Cordoue en raison d’une entorse à la cheville