La Colombie célèbre l’exclusion par Cuba des pays qui ne coopèrent pas avec le terrorisme

La Colombie célèbre l’exclusion par Cuba des pays qui ne coopèrent pas avec le terrorisme
La Colombie célèbre l’exclusion par Cuba des pays qui ne coopèrent pas avec le terrorisme
-

(vendredi 17 mai 2024). Le gouvernement colombien a célébré le fait que les États-Unis aient retiré Cuba du groupe des pays qui ne coopèrent pas contre le terrorisme.

Lire aussi : Le ministère des Affaires étrangères a officialisé la rupture des relations diplomatiques avec Israël

« Le ministère colombien des Affaires étrangères salue l’annonce du gouvernement des États-Unis d’Amérique concernant l’exclusion de Cuba de la liste des pays qui ne coopèrent pas pleinement dans la lutte contre le terrorisme »ils ont écrit.

Selon le Département d’État, Cuba figurait sur la liste de l’année dernière en raison de son refus d’extrader des militants de la guérilla de l’Armée de libération nationale (ELN) vers la Colombie.

Dans son message, le ministère colombien des Affaires étrangères ajoute : “Bien que, pour des raisons de politique étrangère, le gouvernement colombien ne partage pas ce type de mesures extraterritoriales unilatérales, il considère qu’il s’agit d’une décision sur la bonne voie.”

Photo: ADALBERTO ROQUE / AFP

Déclaration du ministère colombien des Affaires étrangères concernant cette décision concernant Cuba

Le président Gustavo Petro a également évoqué la nouvelle et a déclaré : « Je félicite le président Biden d’avoir pris une décision juste : retirer Cuba de la liste des pays qui soutiennent le terrorisme. »

“Le rétablissement complet des relations diplomatiques et économiques continue d’être un objectif qui profiterait avant tout aux populations”, a-t-il ajouté.

Suivez RTVC Noticias et restez connecté

-

PREV La fête populaire en Amazonas : c’est ainsi qu’a été vécue Raymi Llaqta
NEXT Canaletti a comparé la prison à La Rioja et Catamarca