Le Conseil Électoral National du PRO a ratifié la participation du démarchisme aux élections internes à Mendoza

Le Conseil Électoral National du PRO a ratifié la participation du démarchisme aux élections internes à Mendoza
Le Conseil Électoral National du PRO a ratifié la participation du démarchisme aux élections internes à Mendoza
-

►VOUS POURRIEZ ÊTRE INTÉRESSÉ : Le secteur PRO de Hebe Casado a qualifié ses opposants au démarchisme de « pleins de ressentiment »

RÉSOLUTION JNE[1]_édité (1).pdf

Le bras droit du président du PRO – aujourd’hui Mauricio Macri – avait ordonné la décapitation du Conseil électoral de Mendoza et le changement de ses membres. Et par la même occasion reporter les élections au 30 juin.

Les objections de l’intervenant PRO auprès du Conseil électoral de Mendoza

Selon le communiqué publié jeudi par Darío Nieto, « la situation dans laquelle se trouve le district de Mendoza, et compte tenu des graves problèmes signalés, notamment la rencontre actions ne correspondant pas à une investiture neutre qui mérite un conseil électoral, ledit problème causal étant suffisant pour délégitimer son impartialité dans le processus électoral (…) des mesures doivent être prises par cette Intervention afin d’atteindre son objectif.”

Dario Nieto.jpg

Darío Nieto, intervenant PRO à Mendoza.

En outre, dans ses écrits, Nieto s’interrogeait : « Que le rejet de la présentation de toute listesous l’argument de ne répond pas aux exigences qui échappent à la réglementation en vigueur et à la Charte Organique du Parti du District, préalablement établie attaque les droits constitutionnels. Que l’égalité politique a été menacée par des revendications et des exigences telles que demander à chacun des candidats, tous affiliés et donc avec les mêmes droits, des questions qui dépassent les réglementations envisagées (…) et que ils ne permettent pas de perdre un halo de transparence ni de garanties institutionnelles, ayant un rapport étroit avec une conception très éloignée de celle de démocratie”.

Fort de ces arguments, il a décidé de changer les autorités du Conseil électoral de Mendoza et de reporter les élections internes au 30 juin.


#Argentina

-

PREV L’état de santé de Doña Lorenza Mamaní est préoccupant
NEXT Aux députés, le gouvernement insistera sur deux dossiers clés que le Sénat a rejetés