La K-pop montre sa force en Colombie : découvrez les plus populaires sur iTunes

La K-pop montre sa force en Colombie : découvrez les plus populaires sur iTunes
La K-pop montre sa force en Colombie : découvrez les plus populaires sur iTunes
-

Le monde de la K-pop est très compétitif et chaque semaine, différents groupes sortent de nouvelles sorties avec le rêve d’être le prochain grand succès du moment. (Infobae/Jovani Pérez)

Il n’est pas surprenant qu’aujourd’hui, lors de l’ouverture des réseaux sociaux, comme K-pop; noms courts et apparemment pas aussi faciles à prononcer que Jungkook, Taeyong ou Hyunjin; ou des expressions aussi étranges que selca day, oppa et combat.

Et il est difficile d’imaginer comment, malgré les différences culturelles, les différentes langues et la séparation géographique, les hallyu (traduit par vague coréenne) a eu un impact très important sur le public occidental, en particulier en Colombie, une nation qui se caractérise par être un grand consommateur de K-dramas, de gastronomie, de K-beauty, etc.

La K-pop est un facteur qui mérite d’être souligné, car actuellement ses plus grands représentants ont commencé à envahir les listes des chansons les plus célèbres comme le Hot 100 ou le Billboard 200, ont battu des records historiques d’artistes du calibre des Beatles et ont même été nominés aux Grammy.

Il n’est donc pas surprenant que les plateformes de streaming lui donnent une place et créent leur liste de hits, comme c’est le cas d’Apple avec ses meilleurs singles K-pop disponibles dans au moins 39 pays, y compris la Colombie ; Cela encourage L’industrie musicale de la Corée du Sud faire un saut entre les océans et perturber les autres cultures.

1. Reviens vers moi
Artiste : RM

2. Reviens vers moi (Radio Edit)
Artiste : RM

3. Reviens vers moi
Artiste : RM

4. Supernova
Artiste : aespa

5. Reviens vers moi (Radio Edit)
Artiste : RM

6. Exécuter BTS
Artiste : BTS

7. Pas aujourd’hui
Artiste : BTS

8. L’astronaute
Artiste : JIN

9. Épeler
Artiste : DIX-SEPT

dix.Prendre deux

Artiste : BTS

Lisa de BLACKPINK, la première artiste à recevoir le prix « Meilleure K-pop » aux VMA. (Reuters/Brendan McDermid)

K-pop moderne (de l’anglais « Korean pop ») a ses origines dans les années 90 avec les débuts du groupe populaire Seo Taiji and Boys en 1992, connu pour incorporer des styles de musique occidentale tels que le rap, le hip-hop, le rock, le jazz, l’électro et la techno dans leurs chansons.

Ce trio, composé de Seo Taiji, Yang Hyun-suk et Lee Junoa fait ses débuts dans une émission de talents du réseau MBC avec la chanson Nan Arayo, choquant le jury, qui leur a donné les notes les plus basses. Cependant, le succès remporté par ce single à la radio et à la télévision a été retentissant, ce qui a conduit à la sortie de davantage de chansons de ce style et à davantage d’artistes qui l’ont choisi.

Ce n’est qu’en 1995 que le producteur Lee Soo Man fonde l’une des sociétés qui restent à ce jour un « poids lourd » de l’industrie musicale, Divertissement SM; tandis que l’ancien membre de Seo Taiji & Boys, Yang Hyun Suk, a créé YG Divertissement (mille neuf cent quatre vingt seize); suivi de JYP Divertissement (1997), créé par le chanteur Park Jin Young.

Ces trois sociétés ont longtemps été appelées les « Big 3 » – jusqu’à ce que le succès obtenu par BTS avec l’aide de BigHit Entertainment (aujourd’hui connus sous le nom de Hybe Labels)‒ et se consacrent à l’enseignement des premières générations d’idoles, afin de satisfaire la demande du public coréen de vouloir voir des artistes plus jeunes.

Sur cette voie, le groupe HOT a été l’un des premiers à faire ses débuts dans l’industrie, suivi par d’autres qui ont formé le célèbre « première génération de K-pop » comme Sechs Kies, SES, Fin.KL, NRG, Baby VOX, Diva, Shinhwa et God

Au début du nouveau millénaire, certains des groupes d’idols qui avaient fait leurs débuts étaient sans activités tandis que d’autres comme Baby Vox connaissaient du succès dans diverses régions d’Asie, un exemple en était leur chanson Coincidence, qui a été promue lors de la Coupe du monde de football 2003. et qui Il a été placé à la première position des charts musicaux chinois.

Parallèlement, d’autres artistes qui se lancent en tant que solistes marquent également une étape importante : Boale premier chanteur coréen à être en tête du classement Oricon au Japon, un équivalent du classement Billboard mais asiatique et dans lequel les artistes d’autres pays parviennent rarement à entrer et Pluieacteur et chanteur qui a donné un concert devant 40 000 personnes à Pékin.

Plus tard, je lancerais l’appel « deuxième génération de K-pop »toujours avec des groupes composés de jeunes figures comme TVXQ (début en 2003), SS501 (2005), Super Junior (2005), BIGBANG (2006), ainsi que des groupes de filles comme Wonder Girls (2007), Génération de filles (2007) et KARA (2007).

En 2008, la Corée du Sud était déjà leader sur le marché du divertissement en Asie, avec un taux de croissance annuel de plus de 10 %. exportations de ses produits musicaux et télévisuels avec les K-dramas, représentant même 68 % du marché musical au Japon, devant la Chine (11,2 %) et les États-Unis (2,1 %).

Plus tard, d’autres groupes comme SHINee ou INFINIce dernier qui a réussi à consolider le record d’être le premier à figurer en tête du classement des artistes émergents du Billboard en 2014 avec sa chanson Last Romeo ; 14h, EXO, 2EN1, jusqu’à atteindre le troisième génération de K-pop où de nouveaux groupes sont inclus tels que BTS, Seventeen, GOT7, Twice, Red Velvet, BLACKPINK, MAMAMOO, entre autresjusqu’à ce que le courant Quatrième génération qui sont tous ceux qui ont fait leurs débuts entre 2017 et 2018 comme Stray Kids, ITZY, Ateez, Astro et plus encore.

Il convient de mentionner qu’un tournant à prendre en compte est Gangnam Style du rappeur PSYune chanson qui a non seulement réussi à battre des records inimaginables sur des plateformes musicales telles que Youtubemais a également fait le tour du monde et démontré que la langue n’était pas un obstacle au succès dans des pays hautement compétitifs comme l’industrie américaine.

À ce jour, le relais en tant que plus grand représentant de la K-pop est détenu par le groupe bts ‒composé de Suga, RM, Jin, Jimin, J-Hope, V et Jungkook‒, qui en plus de dominer l’industrie musicale en Corée du Sud et de renforcer leur renommée dans le reste du monde, ont été nommés « Leader des tendances en Asie » par The Economist et « Artistes de l’année » par le magazine TIME, en passant par son Grammy. Nominations aux prix et ses 10 Billboard Awards.

-

NEXT Les habitants de Catamarca disent au revoir à Silvia Pacheco en ligne