Cordoue aura le plus grand site Patagonia Flooring du pays

-

Patagonia Flooring produit et installe du bois pour revêtements, escaliers, ponts et des appartements de milieu et haut de gamme, une activité qui devrait aujourd’hui être plus que prudente, puisque le L’activité de construction est en baisse de 40 % par rapport à l’année dernière. Cependant, son fondateur et PDG, Daniel Saramaga, redouble la mise, principalement à Cordoue.

Le mois prochain, le plus grand magasin de cette chaîne de tout le pays commencera à s’implanter près du Paseo del Jockey, avec l’idée d’être ouvert au public à partir de l’année prochaine.

Patagonia Flooring possède 70 magasins dans le pays, dont quatre dans la province : deux à Capital (sur les avenues Rafael Núñez et Colón), un à San Francisco et un autre à Río Cuarto.

La prochaine ouverture aura lieu à Villa María, cette année, mais le plus gros pari sera son troisième emplacement dans la Capitale l’année prochaine.

« Cela commence à se développer le mois prochain. C’est un méga showroom, je pense que ce sera le plus important de l’entreprise en Argentine, car il aura environ 400 mètres carrés, tous recouverts à l’intérieur et à l’extérieur de notre bois. Nous estimons que l’investissement sera proche d’un demi-million de dollars, ce sera une cathédrale patagonienne. « Nous prévoyons d’ouvrir l’année prochaine », a-t-il souligné.

L’entreprise ne dispose pas de franchises, mais de licences. La différence est qu’elle laisse aux licenciés la liberté et la créativité pour aménager les lieux et développer l’activité. « Nous ne vous compliquons pas la vie, nous observons les résultats et vous donnons certaines règles. Notre licence comporte trois pages», prévient-il.

Les chiffres de la nouvelle succursale située dans le sud de la ville dépassent le nombre habituel d’ouvertures. La création et l’exploitation d’un magasin Patagonia Flooring implique, pour le licencié, un investissement de 50 000 à 200 000 dollars américains, qui se matérialise par un acompte comme s’il s’agissait d’un achat en ligne. Au préalable, une analyse et une évaluation du nouveau partenaire sont effectuées afin de déterminer s’il répond aux normes de l’entreprise.

Protagoniste de Casa FOA

La semaine dernière, le dirigeant était présent à Casa FOA 2024, le salon d’architecture, d’industrie, de design d’intérieur et d’aménagement paysager qui se déroule jusqu’au 2 juin à Cordoue, à Pocito, complexe du Grupo Proaco (Vélez Sársfield 1100). Là, il a mené une activité avec le chef cuisinier Francis Mallmann et le chauffeur Iván de Pineda.

Patagonia Flooring est en charge des parquets et revêtements en bois pour la quasi-totalité de l’échantillon.

« Cette édition est spectaculaire par les hauteurs, le lieu et l’ambiance que les architectes et décorateurs y ont mis. Nous sommes dans 95% des espaces. L’édition 2023 à Cordoue a été très bonne, mais celle de cette année est supérieure. Nous accompagnons toutes les éditions de Casa FOA depuis 15 ans », souligne-t-il.

Daniel Saramaga, propriétaire de Patagonian Floor, avec Francis Mallmann. (Javier Ferreyra / La Voix)

Après avoir fusionné en 2001 avec sa chaîne de magasins de meubles André Kevin, Daniel Saramaga crée en 2003 Patagonia Flooring avec un profil exportateur. Mais l’évolution économique du pays l’a contraint à réduire ses placements à l’étranger à environ 5% des ventes, mais il s’agit désormais de se remettre sur les rails.

« Aujourd’hui, nous exportons très peu, mais l’année prochaine, nous exporterons à nouveau. Le plan général est d’exporter jusqu’à 50 % ; l’un des postulats fondateurs de Patagonia est de ne pas dépendre d’un marché ; Plus nous ouvrons la gamme, mieux c’est », dit-il.

L’entreprise dispose d’un catalogue de plus de 200 produits vendus avec installation, services et garantie. “Le meilleur sol ou revêtement du monde, mal posé, c’est de la foutaise”, prévient-il.

Par ailleurs, elle compte 300 salariés directs, un chiffre qui atteint près de 500 personnes avec les locaux de vente publique.

Daniel Saramaga a été fondée en 2001. Elle compte aujourd'hui 70 magasins avec Patagonian Floor. (Javier Ferreyra / La Voix)
Daniel Saramaga a été fondée en 2001. Elle compte aujourd’hui 70 magasins avec Patagonian Floor. (Javier Ferreyra / La Voix)

“On vend la même chose”

Dans ce cadre, l’exécutif assure que, malgré la contraction de l’activité de construction, les ventes n’ont pas baissé. « J’ai une devise qu’un ami m’a transmise : le marché va chuter de 20 %, 30 % ou 40 %. Eh bien, cela veut dire que 60 ou 70 % sont vendus. Mon entreprise se situera dans la limite des 60 ou 70 % de ventes ; ce qui n’est pas vendu, cela n’est pas dans nos locaux. Depuis sa création, Patagonia n’a cessé de croître de 3%, 5% ou 10% par an ; “C’est la première année que nous n’avons pas grandi, mais nous facturons, en monnaie constante, la même chose qu’en 2023, quelque chose de plus que louable”, dit-il.

Pour se renforcer, elle lancera des plans spéciaux et de nouveaux produits en juin. « Quand personne ne crie, vos cris sont entendus beaucoup plus fort », ajoute-t-il.

Saramaga soutient ouvertement le gouvernement de La Libertad Avanza et met en avant les enseignements qu’il a tirés du gouvernement de Mauricio Macri. « J’ai la foi, j’aime beaucoup ce qui se fait. “Nous sommes dans un moment incroyable”, souligne-t-il.

En ce sens, il souligne que l’ajustement économique mis en œuvre par le gouvernement de Javier Milei est « sur la bonne voie ; « Nous sommes sortis de ce schéma qui consistait à vouloir être les rois des pauvres. »

FOA House, avec trois fois plus de personnes. Jusqu’à jeudi dernier, qui représentait près de la moitié de la durée de la Casa FOA, plus de 17 mille personnes ont visité l’exposition. Selon les organisateurs de l’exposition, ce chiffre « est le triple » du montant enregistré au premier semestre de l’édition de l’année dernière. FOA House, où La voix est partenaire médiase poursuivra jusqu’au 2 juin à Pocito (Vélez Sársfield 1100).

-

PREV ‘Billetterie’ à Davivienda – HOY DIARIO DEL MAGDALENA
NEXT Les étudiants du CFT Tarapacá sont certifiés dans le programme des droits sexuels et reproductifs