La Rioja négociera avec l’État sa loi sur les mesures urgentes pour la protection du paysage

-

Mardi 21 mai 2024, 13h50

| Mis à jour à 16h01

L’État et la Communauté autonome de La Rioja feront partie d’une commission de coopération bilatérale au sein de laquelle sera mise sur la table la loi sur les mesures temporaires et urgentes pour la protection du paysage de la Rioja. Les deux parties devront négocier, car des divergences sont apparues concernant l’article 2 de la norme régionale, qui paralyse “toutes les procédures administratives d’octroi des autorisations d’usage et d’activités sur les terrains non aménageables liées aux installations de production d’énergie électrique et à son évacuation”. Infrastructure. Une suspension qui, comme l’a expliqué Alfonso Domínguez ce mardi, serait en vigueur jusqu’à l’approbation « définitive » d’une nouvelle loi sur le paysage dans la région.

À cet égard, le ministère de la Politique territoriale considère que l’article pourrait violer la loi sur le secteur de l’électricité, tandis que La Rioja comprend que ce n’est pas le cas. La Communauté Autonome est convaincue qu’une telle violation n’existe pas et, comme l’a déclaré le porte-parole après la réunion du Conseil de Gouvernement, sa condamnation implique de parvenir à un accord entre les deux entités, qui sont d’accord sur d’autres points. “Le ministère comprend que cette suspension ne peut s’appliquer qu’aux procédures ou autorisations qui relèvent de la responsabilité de La Rioja, ce avec quoi nous sommes d’accord”, a certifié Domínguez.

La Rioja comptera 10 nouveaux psychologues dans les centres de santé de Logroño, Calahorra et Haro

La ligne Tauste-Júndiz resterait donc en dehors de ce point. “Comme elle traverse plusieurs communautés autonomes, cette ligne relève de la responsabilité de l’État”, a expliqué Domínguez avant de réitérer sa “plus forte opposition” à sa construction. “En fait, nous avons déjà fait appel aux tribunaux pour autoriser cette ligne et nous maintenons notre engagement que le gouvernement de La Rioja fera tout son possible pour garantir qu’elle ne passe pas par la région”, a-t-il conclu.

Concernant la nouvelle Loi sur le Paysage, le porte-parole de l’Exécutif régional a rappelé qu’elle est en phase de traitement par le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Environnement. Domínguez espère pouvoir siéger au Parlement cette année, mais en attendant son arrivée, son objectif est de parvenir à un accord avec le ministère pour que “la substance” des mesures temporaires et urgentes reste intacte. “Sur le territoire de La Rioja, les nouvelles installations de production d’électricité et les lignes d’évacuation ne seront autorisées que lorsque nous aurons une loi paysagère définitive”, a conclu le ministre des Finances, de la Gouvernance publique et de la Société numérique.

Ce contenu est exclusif aux abonnés

2€/mois pendant 4 mois

Êtes-vous déjà abonné? Se connecter

#Argentina

-

PREV Cuba concourra pour le bronze au Final Four féminin de volleyball
NEXT L’Exécutif a répondu à deux demandes de l’opposition – Paralelo32