Avec un défilé traditionnel sur la Plaza Sotomayor, la Marine a commémoré un nouveau 21 mai – G5noticias

Avec un défilé traditionnel sur la Plaza Sotomayor, la Marine a commémoré un nouveau 21 mai – G5noticias
Avec un défilé traditionnel sur la Plaza Sotomayor, la Marine a commémoré un nouveau 21 mai – G5noticias
-

En présence de représentants des Forces Armées et des Institutions d’Ordre et de Sécurité, des autorités navales et civiles, à Valparaiso, les honneurs ont été rendus aux héros des combats navals d’Iquique et de Punta Gruesa.

Ce mardi 21 mai, différentes sections des Écoles Parentales des branches des Forces Armées et de l’Ordre et Sécurité, ont rendu hommage devant le monument à la Marine Nationale à Valparaíso pour commémorer le 145ème anniversaire du Combat Naval d’Iquique et Punta. Gruesa et le Jour des Gloires Navales.

Au cours de la cérémonie, présidée par Son Excellence le Président de la République, Gabriel Boric, et le Commandant en chef de la Marine, l’amiral Juan Andrés De la Maza, à 12h10, la commémoration a eu lieu avec des coups de sifflet et de clairon, des saluts de 21 coups de canon, le bruit des sirènes des navires et des compagnies de pompiers du port, le moment précis où l'”Esmeralda” a coulé dans la rade d’Iquique le 21 mai 1879.

Au cours de son discours, l’amiral De la Maza a souligné que « la Marine d’aujourd’hui est une institution qui adhère aux principes et aux valeurs du combat naval d’Iquique et met à la disposition du pays toutes ses capacités et, surtout, sa volonté de naviguer en tant que partie active du pays et atteindre ainsi les ports sûrs que les circonstances exigent de nous et que nos héros nous ont clairement montrés, convaincus que cette volonté favorisera les intérêts du pays et de ses enfants. Le Chili est un pays essentiellement maritime et tricontinental, où son présent et son avenir dépendent de la protection et du développement durable de notre mer. Dans cette perspective, il est essentiel d’assimiler qu’on ne peut être un pays minier, exportateur et agricole sans être un pays maritime qui nous relie au monde. Avec cette vision, nous pouvons affirmer avec fierté que nous sommes une marine qui assume avec enthousiasme et professionnalisme ce que l’État attend d’elle ; qui accueille des êtres humains de valeur, d’origines et de conditions sociales différentes, empreints de caractère et de patriotisme ; qui intègre les défis de la technologie avec un esprit innovant ; et il s’adapte aux exigences qu’exige l’environnement, sans que cela signifie pour autant renoncer à notre glorieux passé.

Après le discours patriotique du commandant en chef de la Marine, l’amiral Juan Andrés De la Maza, les couronnes ont été déposées par les Forces armées et l’ordre et la sécurité, la Cour suprême, le Congrès national et la Présidence de la République.

Après cela, Son Excellence le Président de la République, Gabriel Boric, accompagné de l’amiral De la Maza, de la ministre de la Défense, Maya Fernández et d’autres autorités civiles et militaires, ont effectué la traditionnelle visite à la crypte des Héros.

Enfin, les forces de présentation composées de 1.112 hommes en uniforme ont défilé devant le Monument où reposent les restes de 22 des 317 marins qui ont combattu lors des combats navals d’Iquique et de Punta Gruesa.

Manifestation des détenus disparus à Valparaíso

Une manifestation de parents et amis de détenus disparus pendant la dictature a eu lieu quelques minutes avant et pendant le défilé du 21 mai à Valparaíso. Cette manifestation avait pour but d’exiger de la Marine des informations sur le sort des victimes de la répression.

-

PREV Little Fish revient à Santa Fe pendant les vacances d’hiver
NEXT Les habitants de Catamarca disent au revoir à Silvia Pacheco en ligne