Deux condamnations pour possession de drogue à La Rioja

-

Deux condamnations pour possession de drogue à La Rioja

Le Tribunal Pénal Fédéral Oral de La Rioja, avec l’intervention du juge de chambre, Mario Eduardo Martínez, a annoncé que le procès avait eu lieu dans l’affaire intitulée : Ahun, Frau Marcos Eduardo et une autre, pour violation de la loi 23.737.

Le ministère public a assisté au procès, dirigé par María Florencia Cáceres et Eva Virginia Asís, les prévenus Ahun, Frau Marcos Eduardo et Chioatto, Claudia Mercedes, ce mercredi a eu lieu l’audience de débat oral et public, fixée à 9 heures. , et après avoir complété les étapes procédurales correspondantes, le verdict suivant a été rendu : condamner Ahun, Marcos Eduardo, comme auteur pénalement responsable du délit de simple possession de stupéfiants, et prononcer, en cette qualité, une peine de deux ans de prison avec sursis. prison d’exécution.

En deuxième instance, il a été décidé de condamner Chioatto, Claudia Mercedes, comme auteur pénalement responsable du délit de simple possession de stupéfiants, aux termes de l’art. 14 première partie de la loi 23.737 et art. 45 du Code pénal ; et prononcer, à ce titre, la peine de deux ans d’emprisonnement avec sursis.

En outre, il a été ordonné d’en disposer conformément aux dispositions de l’art. 27 bis du CP et établir comme règles de conduite pour les deux accusés : Demeurant à l’adresse située rue Pedro Quiroga n° 286 ouest, dans la capitale San Juan par rapport à Ahun Frau et dans le quartier UDAP 3 Manzana A, Monobloc 40, 2° étage, Département Rivadavia de la province de San Juan en ce qui concerne Chioatto, et doit informer le Tribunal de toute modification de celui-ci.

Les personnes désormais condamnées doivent s’abstenir de consommer des stupéfiants et/ou d’abuser de boissons alcoolisées ; ne pas commettre de nouveaux crimes et se soumettre à

soin du Conseil d’administration de terme (deux prisonniers et libérés de San Juan pour les mêmes années) établi dans cette sentence.

Ils doivent comparaître devant le Secrétariat du Tribunal Pénal Oral de San Juan du 1er au 10 de chaque mois ; Ne pas être absent des limites de la ville de San Juan et doit demander l’autorisation de se déplacer hors de la ville avec un préavis suffisant pour les besoins de la justification correspondante ; toutes les règles établies par la durée de la peine, soit deux ans, sous avertissement de révocation de la prestation convenue.

Conformément au dernier alinéa de l’article 27 bis du Code pénal, il a été ordonné aux prévenus d’être informés que, dans les cinq jours de la signature du présent présent document, ils devront justifier du paiement des frais imposés, dont le montant s’élève à la somme de 4 700 euros. pesos.

En outre, il a été ordonné de procéder à la confiscation des biens saisis et détaillés dans le certificat d’effets à la page 356 et à la destruction des échantillons de matériel stupéfiant saisis en relation avec le fait jugé et condamné, qui a été envoyé par l’enquête. .

-

PREV La formation juridique de Manuel Belgrano
NEXT “Habitat”, sensibilisation à l’environnement et mode alternative au Centre Culturel Conte Grand