Le film Simón de la Montaña a été tourné à Mendoza et vient de gagner à Cannes

-

Simon de la Montagne.jpg

Lors de la 63ème édition de la Semaine de la Critique à Cannes, le film tourné à Mendoza a remporté tous les lauriers.

Instagram

Pour sa part, le réalisateur Federico Luis a déclaré : « Je souhaite que cette reconnaissance ait une valeur politiquesurtout pour ceux qui disent qu’en Argentine, nous faisons du cinéma que personne ne voit.” Le film est son début et est basé sur une histoire vraie de sa propre famille ; Cependant, c’est la deuxième fois que Luis vient à Cannes : en 2019, il a présenté son court métrage “La siesta”.

“Simon de la Montagne”une coproduction avec le Chili et l’Uruguay, raconte l’histoire de Simón, interprété par Ferro, un jeune homme qui rejoint un groupe de personnes souffrant de troubles cognitifs à l’insu de ses parents. Le film aborde les thèmes de l’inclusion et de l’amour avec sensibilité et profondeur.comme l’ont souligné les critiques.

La Semaine de la Critique cannoise a été créée en 1962 pour promouvoir les nouveaux talents sur grand écran et continue d’être un espace incontournable d’exposition et de reconnaissance d’œuvres innovantes.

Promotion de l’industrie audiovisuelle à Mendoza

Mendoza s’est positionné sur la carte de l’industrie audiovisuelle et en effet Il y a eu des films ou des séries réalisés dans lesquels l’accent n’est pas seulement mis sur ses imposants paysages de montagne..

“Bien qu’il ait été filmé en la région incroyable de Mendoza, ‘Simón de la Montaña’ ne se concentre pas beaucoup sur son environnement” a écrit le critique de cinéma Abdoul Latif pour le site de Cannes après avoir vu le film tourné l’année dernière dans notre province et primé au festival français.

Les discours du réalisateur et du protagoniste du film faisaient référence à moment que traverse le cinéma national, avec des coupes économiques et des incertitudes sur l’avenir de l’INCAA (Institut National du Cinéma et des Arts Audiovisuels) dans l’administration actuelle du président Javier Milei.

1690084240301.jpg

Le jeune acteur “Toto” Ferro et le réalisateur Federico Luis, au moment du tournage du film sur place à Mendoza. Le tournage a eu lieu à Alta Montaña, dans des maisons privées et dans un centre sportif.

“Simon de la Montagne” a obtenu l’année dernière un Rabais en espècesun outil qui fait partie de la Mendoza Film Commission créée en vertu de la loi sur l’audiovisuel de Mendoza, avec lequel Jusqu’à 40% de l’investissement est remboursé à ceux qui tournent dans la province et utilisent plus de 70% de produits et services locaux à cette fin.

Depuis 25 ans, le cinéma argentin est très présent à la Semaine de la Critique de Cannes. Des films tels que “Bolivia” (2001) d’Adrián Caetano, “La patota” (2015) de Santiago Mitre, “XXY” (2007) de Lucía Puenzo et “Las acacias” (2011) de Pablo Giorgelli ont été récompensés dans ce cadre. section de Cannes qui met habituellement en valeur les talents émergents.

-

NEXT Les habitants de Catamarca disent au revoir à Silvia Pacheco en ligne