«Je veux être champion du monde» ‣ Regionalista.cl Le jeune prometteur de boxe d’Antofagasta, 20 ans, fera ses débuts professionnels le samedi 1er juin.

-

L’histoire de la boxe d’Antofagastino écrira un nouveau chapitre ce 1er juin, où aura lieu une soirée de boxe professionnelle organisée par le CMRD, la Corporation Culturelle et le Ministère des Sports.

Cet événement comportera 7 combats préliminaires, dont le point culminant sera 2 combats de niveau professionnel auxquels participeront deux chiliens, Alan Bahamondes et Gerardo Martínez, ce dernier faisant ses débuts professionnels en boxe nationale. Leurs rivaux respectifs seront Carlos Bolaños et Eduardo Villacrez, tous deux de nationalité péruvienne.

“Pour débuter professionnellement, il faut se sentir prêt, les conditions pour débuter au Chili sont d’avoir un podium national et 25 combats, il n’est pas nécessaire d’atteindre un niveau, mais quand on est prêt”, “Quand j’ai réussi à devenir champion national, c’est C’était très difficile pour moi de trouver des combats, j’avais “Je devais payer des boxeurs environ trois fois pour me combattre, parfois le rival ne se présentait même pas.” “Se battre une ou deux fois par an allait déjà à l’encontre de ma croissance, c’est ça.” pourquoi j’ai pris la décision de faire mes débuts.” » Dit le jeune athlète.

Il a également commenté son équipe et le rôle essentiel qu’elle joue dans son développement en tant que boxeur : “J’ai un préparateur physique, ma nutritionniste et mon coach de boxe, ils sont chargés de me contrôler, en plus de mon manager, qui est le coach avec qui j’ai débuté, ils sont mon entourage.”

Le jeune athlète a également parlé du soutien que la boxe reçoit au sein de la ville : “C’est quasiment inexistant, ils nous ont aidé avec le parrainage d’une salle de sport, le soutien avec la nutritionniste, tout ça est super important, les enfants d’aujourd’hui se portent super bien, si on avait le même soutien qu’au foot on en aurait au moins dix”. champions nationaux”, “Nous devons faire des tirages au sort, des bingos et bien d’autres choses pour faire avancer les tournois, nous manquons de ce plus, nous avons des enfants de 10 ans qui boxent qui sont meilleurs que nous, notre mission en tant que professionnels est d’ouvrir le des portes pour eux.

“Je l’ai toujours dit, mon rêve est d’être champion du monde et je sais que je vais le faire, ce n’est qu’en moi”, “Je crois que je suis la personne qui travaille le plus dur à Antofagasta dans mon sport” “Mon rêve est d’être une idole et une référence dans ma ville, c’est mon rêve et je sais que je vais le réaliser, c’est une question de temps”, » déclara Gérardo.

Le gymnase Guibaldo Ormazábal se chargera d’accueillir la soirée de boxe professionnelle, où seront vendus des billets d’une valeur de 5 000 pesos, pour célébrer l’événement qui aura lieu le samedi 1er juin à partir de 19h30.

-

PREV La Mairie annonce qu’elle investira 1 463 millions de pesos dans la commune de San José
NEXT Triple homicide enquêté en Floride, Valle del Cauca