Ils favorisent la culture du yacón

Ils favorisent la culture du yacón
Ils favorisent la culture du yacón
-

Entre l’Université de San Pablo-T et la Faculté d’Agronomie, Zootechnie et Médecine Vétérinaire de l’UNT, un accord de coopération a été signé pour travailler ensemble à la diffusion de la culture du yacón (photo) parmi les petits producteurs agricoles de la province.

Dans ce cadre, le Centre Compréhensif de Biotechnologie Appliquée (CIBA), qui opère dans le Parc Technologique de l’Université de San Pablo, produira des plants de yacón et fournira l’espace physique et le matériel. Parallèlement, l’UNT fournira des ressources humaines pour la multiplication et la distribution des plants.

Le yacón était consommé à l’époque préhispanique par les indigènes, qui l’appelaient llakum et le consommaient comme nourriture. C’est un tubercule qui ressemble à la patate douce et qui possède une pulpe crème ou jaune orangé.

La signature de l’accord a été réalisée par le vice-recteur de San Pablo T, l’architecte Matías Rohmer Litzmann, et la doyenne du FAZ, l’ingénieur agronome Susana del Valle Montserrat. Étaient également présents le directeur du Centre intégré de biotechnologie appliquée (CIBA), le Dr Federico Pérez Zamora ; le professeur de l’USPT, Marcela Colombo et le secrétaire de Gestion et Relations de la Faculté, Pedro Jorge Mario Vidal.

Recherche et formation des enseignants

San Pablo-T a créé le Centre de recherche et de formation des enseignants, qui sera dirigé par le professeur Carlos Fidel Nuno. Il est destiné aux enseignants de gestion étatique, sociale, communautaire et supérieure à tous les niveaux et modalités de l’enseignement supérieur, technique et pédagogique obligatoire. La formation est honorable et avec une désignation de score selon les critères de chaque juridiction. Les propositions comprendront une mise à jour académique, des diplômes, des séminaires et des conférences.

-

NEXT Les habitants de Catamarca disent au revoir à Silvia Pacheco en ligne