Deux points de vente de drogue dirigés par des femmes ont été démantelés à Cipolletti

-

Il y a quelques mois, la police fédérale a lancé une enquête pour démanteler un réseau de trafic de drogue à Cipolletti. Il s’agissait de deux groupes qui collectaient, partageaient et distribuaient de la drogue. Après les perquisitions, quatre personnes ont été arrêtées. Un adolescent faisait partie de l’un des groupes.

Au cours des dernières heures, la surintendance des drogues dangereuses de la police fédérale argentine a effectué deux descentes consécutives à Cipolletti. Au cours des procédures, les agents ont réussi à démanteler deux groupes qui collectaient, partageaient et distribuaient de la cocaïne et de la marijuana.

Il s’agissait de deux maisons privées qui servaient de « point de vente de drogue », selon la police fédérale. OUun dans le quartier Don Bosco et un autre le 2 août.

Les deux points de vente étaient dirigés par des femmes qui effectuaient « livraison de stupéfiants ». Les forces fédérales ont assuré qu’ils étaient accompagnés d’un adolescent.

Concernant la perquisition, ils ont expliqué que le Tribunal Fédéral de Roca, présidé par le Dr Greca, a ordonné les perquisitions, au cours desquelles ils ont trouvé une quantité importante de chlorhydrate de cocaïne, de bourgeons et de graines de marijuana.

Ils ont également procédé à l’enlèvement d’un somme d’argent importante provenant des ventes réalisées sur place.

À la suite de cette perquisition, quatre personnes ont été arrêtées : deux hommes et deux femmes. Ils sont désormais à la disposition du parquet.


#Argentina

-

PREV L’avocat de la rénovation de Tiktoker défend la pression fiscale à Misiones
NEXT L’UCR et les 24 ans de l’Uader : des rayons dans la roue à une politique d’État