La Clinique El Castaño demandera un prêt pour payer ses employés

La Clinique El Castaño demandera un prêt pour payer ses employés
La Clinique El Castaño demandera un prêt pour payer ses employés
-

Bonne nouvelle pour les employés et anciens employés de Clínica El Castaño. Finalement, les autorités hospitalières ont accepté la proposition et paieront les salaires dus. Après une longue lutte acharnée, qui a entraîné le licenciement de plus de 30 employés sur place, ils pourront recevoir les arriérés de salaires que la clinique leur avait réservés. La personne qui a confirmé cela est le directeur des affaires professionnelles de l’Association des travailleurs de la santé (ATSA), Andrés Aguilera.

Le syndicaliste a assuré JOURNAL HUARPE que ce vendredi matin, au Sous-secrétariat du Travail, s’est tenue une réunion qui a été « très positive car elle a apporté la proposition que nous avions faite pour tous les travailleurs. Ils vont payer leur salaire avec toutes les dettes qu’ils portent », a expliqué Aguilera.

« Ils vont demander un prêt à la Banco Nación et ils vont payer la totalité de la dette à tous les travailleurs, actuels et licenciés. Il y en a qui ont déjà intenté des poursuites, ils ont pris une autre voie avec d’autres avocats, mais ils nous ont dit qu’ils avaient déjà l’argent et qu’ils allaient voir comment ils allaient payer ces gens », a ajouté Aguilera.

Il convient de noter que dans le conflit avec la Clinique El Castaño, 32 licenciements ont été spécifiquement effectués, parmi lesquels seulement six personnes ont exprimé le désir d’être réintégrées, tandis que les autres ont décidé de porter la procédure en justice. « L’intention est de réintégrer les six salariés afin qu’ils puissent reprendre le travail. C’est très important, puisqu’ils m’ont appelé et depuis la table ils m’ont dit que dès qu’il y aurait une place, ils t’appelleraient”, a-t-il précisé.

« Grâce à une audition avec le sous-secrétaire au Travail, ils ont confirmé qu’ils allaient contracter ce prêt pour payer tous les salariés, même ceux qui ont été licenciés, qui avaient 32 ans. Ils vont payer ceux qui sont partis et ceux qui voulaient rendre. Ce vendredi matin a eu lieu la réunion entre les autorités de la Clinique El Castaño et le syndicat ATSA du Sous-secrétariat au Travail », a-t-il déclaré.

Enfin, Aguilera a déclaré que les montants à ajouter aux salaires étaient les dettes résultant des augmentations convenues : 30% en février et 12% en mars. “C’est beaucoup d’argent, on parle de 200 000 $ ou 300 000 $ pour chaque travailleur”, a-t-il déclaré. En outre, il a souligné qu’ils se sont engagés à payer l’intégralité de leur salaire avec toutes les augmentations et les dettes qu’ils ont avant le 10 juin, le tout en un seul versement.

-

PREV Neuquén s’apprête à présenter une surprenante espèce de dinosaure
NEXT L’EPM fixe les conditions pour accorder des subventions énergétiques dans les strates 1, 2 et 3