Le secrétaire à l’Éducation et le représentant de Riohacha sont appelés à rendre des comptes

-
Iler Acosta Mejía, Jesús Solano Blanco, Ammy Marcela Torres Quintero et Yeison De Luque Guerra

Une proposition approuvée par la majorité du conseil local, a convoqué le secrétaire d’arrondissement à l’Éducation pour ce jour, le 31 mai 2024, à 9 heures du matin, au campus José María Ballestero. Ammy Marcela Torres Quintero et au représentant Yeison De Luque Guerraafin qu’ils puissent résoudre les questions liées à leurs obligations imposées par l’exercice du poste.

Torres Quintero est chargé de répondre à un questionnaire enregistré dans le proposition numéro 022 du 24 mai de l’année en cours élaboré par les conseillers; Iler Acosta Mejía et Jésus Solano Blanco; tandis que la convocation de Deluque Guerra doit expliquer qu’il a fait son office pour empêcher que les droits de la population soient violés.

Les conseillers veulent savoir comment le processus que les établissements d’enseignement doivent mener dans leur transformation pour le modèle éducatif de Î.-P.-É. à Î.-P.-É.; Combien sont ciblés, visités et diagnostiqués. De même, les questions qui émergeront du débat.

De même, tout comme le processus avec les institutions ethno-éducatives, le renforcement des infrastructures, l’augmentation des postes vacants d’ethno-éducateurs et l’expansion du service éducatif.

De même, le responsable du portefeuille éducatif devra expliquer en séance plénière pourquoi dans l’établissement d’enseignement, José Antonio Galán donne une classe coopérative deuxième zéro deux, demain, les enfants ne recevront pas de cours.

Ils ont également invité les conseils communautaires Emiro Redondo, Guadalupe López, José Becerra et Gerardo Barros; afin qu’en plénière, ils puissent raconter succinctement le problème du pourquoi dans l’institution ethno-éducative, José Choles Le service n’est pas fourni comme le prévoient les règlements, lois et résolutions qui le déterminent.

En revanche, le représentant de Riohacha viendra au conseil d’administration, Yeison Deluque Guerra; expliquant quel a été le rôle du ministère public pour que les droits acquis de la population d’ascendance africaine ne soient pas violés, quelle demande a été adressée au ministère de l’Éducation. Ils demandent que vous deviez envoyer des copies des demandes formulées trois jours avant le débat.

Enfin, ils invitent tous les dirigeants et présidents des conseils d’action communale des communes Choles et crevettes d’exprimer leur opinion sur les problèmes de non-respect de la création de centres ethno-éducatifs.

7bb8759ad2.jpgLe-secretaire-a-lEducation-et-le-represe

-

PREV Les rues de Bucaramanga regorgent de produits « auriverdes »
NEXT La Quatrième Commission du Sénat se réunit aujourd’hui depuis la ville de Guáimaro