Avec des danses, de la musique et des saveurs typiques de l’Europe, ce dimanche la Ville célébrera les communautés de l’Avenida de Mayo

Avec des danses, de la musique et des saveurs typiques de l’Europe, ce dimanche la Ville célébrera les communautés de l’Avenida de Mayo
Avec des danses, de la musique et des saveurs typiques de l’Europe, ce dimanche la Ville célébrera les communautés de l’Avenida de Mayo
-

Membres du groupe de danse Sokol, de République tchèque qui feront partie du programme des spectacles de la journée (IG : Conjunto.Sokol)

Demain, dimanche 26 mai, la Ville de Buenos Aires célébrera les communautés avec le première édition de l’année BA Celebra 2024. Cet événement rendra hommage à la culture, à l’histoire et à l’identité de dix nations européennes : Croatie, Danemark, Slovaquie, Finlande, Irlande, Norvège, Pays Basque, Portugal, République tchèque et Suède. Organisée par la Direction générale des collectifs et des migrants du gouvernement de la ville de Buenos Aires, la réunion aura lieu de 12h à 18h sur l’Avenida de Mayo, entre Bolívar et Piedras.

Depuis 2009, BA Celebra est devenu un espace de rencontre entre plus de 50 communautés résidant dans la région de Buenos Aires, dans le but de positionner Buenos Aires comme une référence dans la promotion de la culture des communautés et des migrants, en promouvant la coexistence, le dialogue, rencontre, inclusion et pluralisme culturel. Chaque édition permet aux communautés de partager leur culture, leur histoire et leur identité avec les habitants de la Ville.

Dans l’après-midi du dimanche 26 mai, 10 pays européens seront présents sur l’Avenida de Mayo avec les manifestations culturelles de leurs communautés (Gouvernement municipal)

Cette année, en raison du contexte économique que traverse le pays, le format traditionnel de l’événement a été reconfiguré, qui présentera les communautés regroupées par continent. Chaque communauté participante aura son espace tout au long de la journée pour célébrer ses racines et partager le meilleur de ses manifestations.

Tout au long de l’après-midi, plus de 20 spectacles artistiques qui avec leurs rythmes vous transporteront vers d’autres paysages lointains. Des spectacles de danse folklorique de l’ensemble sont prévus Sokol (République tchèque); les danses de Projet KUD et Mala Skola BAet la musique a cappella de Klapa Valovi (Croatie); les danses celtiques d’Argentine et Emeraldance, et la musique celtique de Telyn Hud et Evergreen (Irlande), danses traditionnelles du groupe Euskaltzaleak (Pays Basque). Au programme également, le Chœur du Club Portugais (Portugal), la narration de la légende nordique « Le vol du marteau de Thor » (Danemark), un spectacle du musicien Daniel Inger (Slovénie), ainsi qu’un atelier d’introduction à nålbinding, une technique de création de tissus issue de la culture finlandaise.

La gastronomie sera une autre star de l’après-midi (Gouvernement municipal)

En plus des spectacles, chaque communauté disposera de ses stands institutionnels pour diffuser sa culture. Ils proposeront des ateliers pédagogiques tels qu’un cours ouvert de langue tchèque et la diffusion de son histoire à travers l’art et le textile.

L’offre gastronomique sera également la vedette de l’après-midi, avec plus de 50 stands qui permettront aux participants de déguster d’authentiques saveurs européennes, comme choucroute, strudel, pâtisserie nordique et suédois, entre autres. Il y aura également des objets artisanaux des pays participants.

Carla Artunduaga, directrice générale des collectifs et des migrants de la ville de Buenos Aires, a déclaré : « Je suis fière d’annoncer que les communautés reviennent sur l’avenue de Mayo pour célébrer la première BA Celebra de 2024. Cette année, l’événement se transforme en Fcélébrer les traditions culturelles de plusieurs communautés en une seule journée». En outre, il a ajouté : « Nous nous engageons à rendre visibles et à maintenir les traditions culturelles que chaque communauté apporte avec elle lors de sa migration, et qui constituent un élément fondamental du construction de l’identité de Buenos Aires».

Pamela Malewicz, sous-secrétaire à la Culture citoyenne et aux Droits de l’Homme, a commenté : « Nous sommes très heureux de revenir sur l’emblématique Avenue de Mayo avec ces rencontres qui permettent aux habitants de la Ville de s’enrichir des traditions et coutumes de chacune des communautés. qui vivent ensemble dans notre pays et la grande contribution qu’ils apportent au développement socio-économique et culturel de Buenos Aires.

-

PREV Neuquén a un enfant génial en mathématiques
NEXT Le Racing reçoit le leader San Martín (SJ) : Temps, TV et formations