Le Córdoba CF gagne avec sa garde-robe contre Algésiras et se tourne désormais vers les barrages (1-0)

-

C’est fini. La phase régulière de la compétition s’est terminée pour Cordoue et le Groupe 2 de la Première Fédération après 38 journées mouvementées. L’équipe verte et blanche a dit au revoir à la ligue à El Arcángel avec une victoire contre Algésiras. Un duel qui décidé dès les premières minutes grâce au but d’Antonio Casas, qui a retrouvé des sensations. Le Cordobanism a déjà le cap sur les barrages de promotion. Cordoue visitera El Toralín le week-end prochain pour affronter Ponferradina en demi-finale des barrages. Ils commencent leur chemin vers la promotion après une saison passionnante, qui est passée de moins en plus et qui se termine, pour l’instant, par une victoire contre Algésiras et quelques points que n’importe quelle équipe de la catégorie leur envierait.

Sans aucun doute, la grande nouveauté du onze était la propriété d’Adri Castellano, qui a fait ses débuts avec les verts et blancs après une saison de blessures. Une récompense pour le natif de Cordoue qui a porté le maillot de son pays neuf mois après avoir signé à Cordoue l’été dernier. De plus, il a joué comme défenseur central aux côtés de Carlos García. Albarrán et Iván Rodríguez étaient à la tête des équipes. La suite, la nouvelle attendue. L’entraîneur vert et blanc élimine l’équipe B de Cordoue pour affronter le dernier duel de championnat. Il n’a pas voulu prendre le moindre risque et a même exclu de l’appel les trois joueurs avertis : Alberto Toril, Carlos Marín et Kuki Zalazar.

Cordoue a pris l’avantage dès le premier jeu du match. Antonio Casas a profité d’une erreur dans la sortie du ballon du gardien d’Algésiras pour donner l’avantage à son équipe et retrouver le but. C’est lui Pichichi de son équipe avec 14 buts en phase régulière. Et il s’est réengagé au meilleur moment possible, avec un play off à la porte. L’initiative avait une couleur verte et blanche claire. Il a pris la tête du match et n’a pas permis à Algésiras d’atteindre la zone rivale. Cela a été difficile pour l’équipe de Lolo Escobar, qui dispute son dernier match en tant qu’entraîneur rouge et blanc.

Parmi les joueurs verts et blancs, le nom d’Álvaro Leiva. Cordoue n’a pas eu beaucoup d’occasions dangereuses, mais celles qu’il a eues étaient les siennes. Il a d’abord tenté sa chance avec un tir haut. Puis il a appuyé pour récupérer un ballon dans la surface adverse et tirer, même s’il était très talonné et le ballon s’est écrasé sur le côté du filet. Il a même servi le deuxième but sur un marbre à Simo après une autre course vers la ligne de but. Cependant, le Marocain n’a pas bien récupéré la passe et n’a pas bien terminé. Ce furent les meilleures minutes du Blanquiverde, les meilleures de Leiva et de sa saison. Il frappe aux portes du play off et se justifie.

Au-delà, ce fut une première mi-temps épaisse, où le temps ne semblait pas passer. Les supporters d’El Arcángel ont regardé sur leur téléphone comment se déroulait la journée du Groupe 1 de la Première Fédération, pour sélectionner le rival de Cordoue en demi-finale des barrages. Sur le terrain, Algésiras a tenté. Un cliché de López-Pinto qui Lluís Tarrés a presque surpris et une autre occasion pour Cordoue qui s’est terminée par une frappe molle d’Antonio Casas. Diori a clôturé la première mi-temps pour Algésiras avec un tir sur la barre transversale.

La seconde période n’a pas laissé de grands moments sur le terrain d’El Arcángel. Lluís Tarrés a dû enfiler sa combinaison et arrêter en deux temps une dangereuse contre-attaque d’Algésiras. Diego Esteban l’avait aussi, mais le gardien catalan l’a bien capté. L’équipe de Lolo Escobar a fait un peu mieux après la pause, mais la domination des verts et blancs allait bientôt revenir. Pour mettre le jeu en pause, Iván Ania a commencé à effectuer les premiers changements. Álex Sala et Antonio Casas sont partis pour que Diarra et Adilson puissent entrer. Des jambes fraîches pour tenter de trouver le deuxième but et sceller le match une fois pour toutes.

Isma Ruiz et Álex López sont également entrés sur le terrain. Le jeune joueur a réalisé un superbe jeu qui s’est terminé par un tir de Diarra qui est passé à côté. Il n’y a pas eu beaucoup d’occasions plus marquantes pour Cordoue dans une seconde période dense, à l’exception de l’arrivée du groupe d’Adilson. Le match a finalement été remporté par Cordoue, plus préoccupé par la suite de la journée. Par exemple, dans le Groupe 1 de la Première Fédération, Malaga a pris la troisième place et évitera l’équipe verte et blanche lors des barrages de promotion. Cordoue affrontera Ponferradina en demi-finale. S’il gagne, il affrontera le vendeur du duel entre Ibiza et Barcelone B.

Dernier point d’une phase régulière dans laquelle Cordoue a obtenu 77 points. Un personnage plus que notable pour terminer une saison passionnante à Cordoue. L’objectif est désormais de disputer les barrages de promotion avec deux matchs supplémentaires (quatre dans le meilleur des cas). Dernier point pour un championnat qui avait mal commencé, mais qui a fini par grandir au même rythme que l’enthousiasme des supporters.

#Colombia

-

PREV Passerini a déclaré que le nouveau système de transport cherchera à réduire l’utilisation des motos en raison des accidents de la route.
NEXT Deux policiers et plusieurs civils blessés par l’explosion d’une moto piégée à Jamundí