Cordoue : tensions et journalistes réprimés par la police dans le centre

Cordoue : tensions et journalistes réprimés par la police dans le centre
Cordoue : tensions et journalistes réprimés par la police dans le centre
-

Différents incidents se sont produits au cœur de Cordoue, plus précisément au coin de Vélez Sársfield et 27 de Abril, lorsque des manifestants qui manifestaient à quelques pâtés de maisons de la place ont tenté d’entrer dans le secteur clôturé pour se rapprocher de l’événement convoqué par Javier. Milei.

Il y a eu des pierres et de la répression policière contre ceux qui voulaient atteindre la Plaza San Martín.

Les images ont mis en évidence, à leur tour, certains excès des troupes.

Les chroniques ont indiqué que les incidents étaient mineurs pour susciter la réaction des forces de sécurité.

Sur ce chemin, Deux journalistes qui couvraient La Voz del Interior ont été directement touchés. et être soigné dans un hôpital voisin.

Par exemple, le chroniqueur Juan Manuel González a subi l’impact des gaz lacrymogènes sur son téléphone portableétant affecté par la suite.

Le photographe José Gabriel Hernández, quant à lui, a été touché par une balle en caoutchouc.

Tous deux ont été observés à l’hôpital Allende du Centre.

Certains des manifestants ont incendié des poubelles au milieu des incidents.

Image : Courtoisie

#Argentina

-

PREV Les eaux usées envahissent le marché de Santa Marta
NEXT câlins à la première réunion de remise des diplômes