Luis Musrri est enthousiasmé par le retour d’une vieille connaissance à l’Université du Chili : “Parfois, on pense à…”

Luis Musrri est enthousiasmé par le retour d’une vieille connaissance à l’Université du Chili : “Parfois, on pense à…”
Luis Musrri est enthousiasmé par le retour d’une vieille connaissance à l’Université du Chili : “Parfois, on pense à…”
-

Ce dimanche 26 mai, le Université du Chili sautera sur le terrain du Stade National pour affronter Ñublense de Chillán avec pour mission de continuer à être le leader exclusif de la Championnat National 2024.

Même si les autres équipes nationales de football se rapprochent au classement du Romántico Viajero, à l’U, ils sont confiants de pouvoir poursuivre le bon moment qui a enthousiasmé les supporters bleus.

Mais les dirigeants de Bulla et le coach Gustavo Álvarez Ils commencent déjà à réfléchir à ce que sera ce nouveau marché des transferts, où l’équipe laïque tentera de réunir trois joueurs de qualité pour pouvoir se battre pour le titre.

LUIS MUSRRI CONSEILLE L’U SUR LES POSITIONS À RENFORCER

C’est pourquoi l’AS Chili s’est entretenu avec Luis Musrriidole du club universitaire, qui a joué avec les postes que Chuncho devrait renforcer en milieu de saison.

« Cette saison, l’U a eu des problèmes avec les défenseurs centraux. Depuis qu’il joue à trois, il a connu de nombreuses variantes. Il me semble qu’il peut procéder ainsi… Et bien, j’aimerais aussi voir un joueur au milieu du terrain, un joueur mixte”, a-t-il déclaré.

Gustavo Álvarez écoutera-t-il Luis Musrri ? | PHOTO : Jonnathan Oyarzun/Photosport

C’est là que le capitaine bleu historique a fait le pari d’un nom. “Parfois, on pense au retour de (Eduardo) Vargas, au retour de joueurs de cette catégorie… Avec ça, bien sûr, je serais content et tout, mais je le vois plutôt en tant que fan”, a-t-il conclu.

LE 11 DU U POUR AFFRONTER ÑUBLENSE DE CHILLÁN

Le 11 du U sera avec Gabriel Castellon ; Fabián Hormazábal, Franco Calderón, Matías Zaldivia, Marcelo Morales ; Marcelo Díaz, Israël Poblete, Matías Federico Mateos ; Maximiliano Guerrero, Cristián Palacios et Leandro Fernández.

-

PREV En Arménie, interviennent les zones de présence d’habitants de la rue et de consommation de drogue
NEXT Les habitants de Catamarca disent au revoir à Silvia Pacheco en ligne