L’IPPDH et l’Institut National des Affaires Indigènes d’Argentine (INAI) signent une lettre d’intention pour promouvoir le travail commun IPPDH

L’IPPDH et l’Institut National des Affaires Indigènes d’Argentine (INAI) signent une lettre d’intention pour promouvoir le travail commun IPPDH
L’IPPDH et l’Institut National des Affaires Indigènes d’Argentine (INAI) signent une lettre d’intention pour promouvoir le travail commun IPPDH
-

27 mai 2024

Dans le cadre de la XIXème Réunion des Autorités des Peuples Indigènes du MERCOSUR, tenue à Asunción, Andressa Caldas, directrice exécutive de l’IPPDH et Claudio Avruj, président de l’Institut National des Affaires Indigènes (INAI), ont signé une lettre d’intention pour promouvoir coopération commune en matière de droits de l’homme.

Avec cette lettre d’intention, les deux institutions établissent un espace de coopération et de complémentarité afin de réaliser une interaction institutionnelle qui facilite l’échange de connaissances et d’expériences visant à élargir et à renforcer le processus d’inclusion de l’approche des droits de l’homme dans les politiques publiques du pays. .

L’objectif de cette lettre d’intention est de promouvoir des actions de formation pour les fonctionnaires et les acteurs sociaux, des initiatives de recherche appliquée et la promotion du dialogue et de l’échange d’expériences et de bonnes pratiques entre les acteurs concernés, tant dans le secteur gouvernemental que dans le monde universitaire et la société civile. .

L’IPPDH vise à contribuer au renforcement de l’État de droit dans les pays qui composent le bloc, ainsi qu’à consolider les droits de l’homme comme axe fondamental de l’identité et du développement du MERCOSUR. Ses principales fonctions sont la recherche, la formation, l’assistance technique à la formulation des politiques publiques et la promotion des droits de l’homme.

L’INA est une organisation argentine décentralisée qui met en œuvre des politiques sociales destinées aux peuples autochtones. Son objectif principal est d’assurer l’exercice de la pleine citoyenneté des membres des peuples autochtones, garantissant le respect des droits inscrits dans la Constitution.

-

PREV Des dissidents ont attaqué le commissariat de police d’El Carmelo, Cauca
NEXT Les dirigeants afro-descendants de Nariño débattent des projets du Plan de développement départemental