Megamedia et Bizarro tiennent leur première réunion officielle avec la municipalité de Viña del Mar en tant que nouveaux concessionnaires du Festival 2025-2028

-

Les deux compagnies ont exprimé leur engagement à organiser un grand événement pour le nouveau cycle ainsi qu’un héritage important pour la ville et cela au-delà des six jours du festival.

Ce lundi, la maire Macarena Ripamonti Serrano, les membres du Conseil municipal, ainsi que les autorités représentant Megamedia et Bizarro Live Entertainment, qui ont récemment obtenu la concession du Festival de la Chanson de Viña del Mar pour la période 2025-2028.

Vers midi a eu lieu la première rencontre entre les partis avec les salutations protocolaires respectives et au cours de laquelle le maire a présenté officiellement au Conseil municipal ceux qui seront désormais chargés de la diffusion, de la production et de l’organisation de la plus grande fête latine du pays. monde.

Après la réunion tenue dans la salle Real Audiencia, a eu lieu la première conférence de presse avec les nouveaux partenaires de l’événement et où les dirigeants ont annoncé les idées structurelles qui soutiendront cette nouvelle étape. A cette occasion, ils se sont engagés à porter le concours à la plus haute place du monde latin.

La conférence de presse a réuni les porte-parole du directeur exécutif de Megamedia, Javier Villanueva, le directeur du divertissement de Bizarro Live Entertainment, Alfredo Alonso, ainsi que le maire de Viña del Mar, Macarena Ripamonti.

« C’est un honneur pour nous de nous mettre maintenant au travail pour générer ces cycles. Le Festival de la Chanson n’est pas seulement le patrimoine des citoyens mais de tout le Chili et cela signifie mettre tout notre travail, notre rigueur et notre professionnalisme pour offrir un spectacle comme celui que les gens attendent », a déclaré la maire Macarena Ripamonti.

De son côté, le directeur exécutif de Megamedia Javier Villanueva, en plus de remercier la municipalité pour sa confiance dans la chaîne, a assuré que le Festival de Viña del Mar serait marqué par le label Mega. “Il s’agit de surprendre le public avec ce à quoi il ne s’attend pas et c’est quelque chose que nous faisons sur nos écrans, des feuilletons aux informations”, a-t-il expliqué. Dans le même temps, l’exécutif a évoqué l’héritage qu’il espère laisser au cours de ce cycle de quatre ans. “C’est quelque chose qui va au-delà des six nuits du festival et qui a à voir avec le fait de faire vivre le festival tout au long de l’année dans la ville afin qu’avec Bizarro, on se souvienne de nous pour avoir laissé tout cet héritage aux citoyens”, a-t-il déclaré.

Enfin, Alfredo Alonso a souligné le défi que ce nouveau cycle représente cette fois pour Bizarro, en tant que partenaire stratégique de la concession. «Nous sommes très heureux d’être partenaires de cette unité cette fois et nous sommes impatients d’avancer avec l’un des meilleurs festivals imaginables. “Dans la mesure du possible, nous essaierons de tout faire pendant ces quatre années pour réaliser un concours qui ne dure pas seulement l’été, mais qui ait également une signification pour le reste de l’année”, a indiqué le dirigeant de la société de production.

Il convient de mentionner qu’à cette occasion, Megamedia et Bizarro Live Entertainment sont des partenaires stratégiques à parts égales et, dans les deux cas, ils travaillent à générer différentes étapes d’actualité qui seront annoncées prochainement et qui seront axées sur l’information de l’opinion publique, des différentes des nouvelles concernant les artistes sous contrat ainsi que ceux qui seront chargés d’animer cet un des événements musicaux les plus importants d’Amérique Latine.

-

PREV 968 MW de pannes signalées à Cuba avec une prévision d’amélioration imminente
NEXT Persécution et fusillade de Plottier à Cutral Co le long de la route 22 : « Nous n’avons aucune trace d’une telle opération »