L’école José Federico Moreno a commémoré les 214 ans de la Révolution de Mai – mendoza.edu.ar

-

Dans le cadre de la mise en valeur des idéaux de liberté et de souveraineté de notre pays, les élèves de l’école de la capitale ont participé à une célébration importante et ont ravi toutes les personnes présentes.

L’école primaire n° 1-028 José Federico Moreno, située dans la ville de Mendoza, a organisé ce vendredi l’événement commémoratif pour un nouvel anniversaire de la Révolution de Mai 1810, dirigé par les enseignantes de 2e année Analía Gallardo et María T. Gutiérrez et de 3e année. Jésica Quiroga et Alejandra Tello. L’événement s’est déroulé en présence de la directrice de l’établissement, Daniela Galeano ; la vice-directrice, Jesica Barischetti ; la superviseure de la section n° 2, Verónica Andrade et la superviseure de la section n° 1 des arts visuels, Mabel Rávida.

Le maire de la ville, Ulpiano Suárez, a accompagné la célébration; le secrétaire du gouvernement, Pablo Espina ; la directrice de l’Éducation de la Municipalité de la Ville de Mendoza, Elvira Stone ; enseignants, non-enseignants, élèves et leurs familles qui ont rempli le SUM de l’école d’un air de fête.

La communauté éducative, par la voix des élèves de 7ème qui ont fait fonction d’annonceurs, a ouvert l’événement et a salué toutes les personnes présentes à travers l’expression « aujourd’hui le pays célèbre un événement qui évoque les origines de notre Nation. C’étaient ces hommes qui voulaient grandir et se développer en tant que peuple libre, déterminé à opérer un changement historique, social et culturel. « Ils se sont battus pour leurs idéaux et ont surmonté toutes les difficultés pour prendre l’avenir en main. » Ensuite, la cérémonie protocolaire a commencé avec l’entrée des drapeaux cérémoniaux de l’institution accompagnée par la vice-directrice, Jesica Barischetti et la secrétaire enseignante, Andrea Fernández, suivie du chant de l’hymne national argentin.

Ensuite, les paroles allusives ont été entendues en référence à la date, par la professeure du VIIe A, María José Bastán, qui a développé un bref rappel historique du moment vécu en 1810. « Aujourd’hui, 214 ans plus tard, nous pouvons jouir de la liberté de vivre en démocratie. “, rappelons-nous avec amour et fierté dans nos cœurs ce 25 mai, en réévaluant les hommes et les femmes qui se sont battus pour leurs idéaux et ont pris la décision de changer ce qu’ils vivaient, en pensant à un avenir meilleur, pour tous ceux qui veulent vivre dans notre Patrie”, conclut le professeur.

Ensuite, le maire et la directrice de l’éducation de la municipalité, Elvira Stone, ont présenté les drapeaux nationaux et provinciaux du mât de l’école à la directrice de l’institution, Daniela Galeano, accompagnée de l’inspectrice technique Section n°2, Veronica Andrade.

À cet égard, Ulpiano Suárez a déclaré que « dans cet événement scolaire très significatif, je partage les paroles exprimées par Mademoiselle María José, si cohérentes avec les temps de changement que nous vivons dans notre pays. Le 25 mai 1810, une poignée d’hommes et de femmes courageux ont posé les bases d’un pays libre et souverain. Et que pour perpétuer l’héritage de ces courageux compatriotes, nous devons continuer à honorer la liberté, avec conviction, engagement et patriotisme, chaque jour, ici à l’école, en étudiant, en famille, au travail et cela nous définit en tant que pays, avec des opportunités de construire un un avenir meilleur pour tout le monde », a-t-il déclaré.

Acte Artistique

La communauté éducative a vécu un événement émouvant qui a touché le cœur de tous les participants par sa mise en scène, où les efforts ont été unis pour partager la célébration de cette date, à travers « Un aller-retour », basé sur la reconnaissance de différentes réalités et possibilités dans différents contextes historiques. contextes ; l’identification de différents métiers, la comparaison des modes de vie ; les changements et les continuités entre la société coloniale et celle actuelle et l’évocation d’événements importants pour notre croissance en tant que nation. En ce sens, les étudiants ont revécu avec fierté ce qui s’est passé sur cette place en 1810, entre émotions, chants et proclamations, qui ont généré une atmosphère de complicité et d’unité de tous les temps. Avec beaucoup d’enthousiasme, les élèves de 2ème, 3ème et 7ème années ont dansé sur scène et participé, qui ont brillé dans leur présentation et ont suscité des soupirs, qui ont souligné leur dévouement. Le travail d’équipe de toute la communauté éducative et le soutien des familles ont ainsi été représentés.

Enfin, Daniela Galeano, directrice de l’école 1-028 José Federico Moreno a exprimé que « cette date mérite du temps pour souligner les événements les plus importants de l’histoire, où l’on se souvient du début de l’exploit de liberté de notre pays et c’est pourquoi c’est une opportunité d’apprendre et de réfléchir avec nos étudiants sur ce qui s’est passé à cette époque et sur ce qui a changé depuis lors dans le pays, en renforçant les valeurs, en travaillant dur avec les familles.

Il a également ajouté : « La communauté éducative de l’école José Federico Moreno remercie la municipalité de la ville de Mendoza pour le don du drapeau national et du drapeau provincial, qui seront hissés et agités au sommet du mât de notre école, toujours en souvenir de ses créateurs, des héros qui aspiraient à la liberté et se sont battus pour elle. Et pour que ce rêve des hommes de mai continue à grandir, il est nécessaire que nous y participions tous et que chaque année, en tant qu’Argentins, nous puissions nous souvenir avec amour et fierté de ce jour où nous avons décidé d’être libres, prenons et reproduisons de manière responsable. l’héritage qu’ils nous ont laissé. MERCI et vive la patrie ! » a conclu Galeano.

Source : DGE Presse

-

PREV “Les Prix Bonche de Oro seront institutionnalisés”: le gouverneur Erasmo Zuleta
NEXT Satena inaugure 23 nouvelles fréquences à Villavicencio, San José del Guaviare et Arauca