En mai, la baisse des ventes au détail s’accentue

En mai, la baisse des ventes au détail s’accentue
En mai, la baisse des ventes au détail s’accentue
-

Le commerce à Salta traverse une étape compliquée car les ventes ne parviennent pas à se redresser et restent à des niveaux bas, similaires à ceux des mois précédents. La situation est aggravée par les fluctuations économiques, comme la récente hausse et baisse du dollar, qui génèrent de l’instabilité. Au niveau national, les ventes au détail ont chuté de 7,3% par an en avril et ont accumulé une baisse de 18,4% au cours des quatre premiers mois de l’année. Les chiffres à Salta sont très similaires.

La Tribune s’est entretenu avec Gustavo Herrera, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie, qui a abordé les défis actuels auxquels le secteur est confronté, moins d’un mois avant la Fête des Pères. Herrera a souligné que les ventes n’ont pas rebondi et restent à des niveaux bas par rapport aux mois précédents. Le retour du versement simple en 3, 6, 9 et 12 versements, bien que positif, n’a pas réussi à mobiliser de manière significative la consommation, les gens préférant conserver leur argent face à l’incertitude économique.

“Les ventes n’ont pas repris du tout. Elles le sont toujours, nous sommes toujours dans une baisse similaire au mois précédent et je ne sais pas si c’est un peu plus. Le simple prélèvement va mobiliser, généralement les ventes de cartes, ça Il faut mobiliser un peu le commerce. Le problème que je vois en ce moment est que les gens ont peur et donc ils n’achètent pas. Ils essaient de conserver l’argent aussi longtemps qu’ils le peuvent et attendent de voir ce fameux rallye. ce qui devrait se produire. Ils essaient donc de voir cela, afin que cela puisse être acheté une autre fois”, a-t-il expliqué.

Le président a également souligné que le comportement erratique du dollar contribue à cette incertitude, affectant à la fois les commerçants et les consommateurs. Juin, notamment, est un mois compliqué pour les employeurs en raison du versement de la demi-prime.

“Vous avez vu ce qui s’est passé avec le dollar, qui a augmenté, puis baissé, cela crée beaucoup d’incertitude chez les gens qui vont acheter. Et donc, je pense qu’il y a une attente qui n’est pas satisfaite. Juin pour le commerce est également compliqué parce que la moitié du bonus arrive, et ça va être très complexe de la payer ; mais s’il n’y a pas d’argent dans la rue, il n’y a pas de consommation donc nous sommes dans une situation qui nous complique de deux manières, pour payer la prime. demi-prime et si la moitié n’est pas versée, il n’y a pas de consommation”, a-t-il souligné.

Concernant la Fête des Pères, Herrera a souligné que cette date n’est pas aussi importante en termes de ventes que la Fête des Mères. Les promotions sont activées une semaine seulement avant et jusqu’à présent, la publicité a été rare. “Nous travaillons déjà avec les banques pour faire des promotions pour la fête des pères, qui commencent à être mobilisées une semaine avant”, a-t-il ajouté.

foires américaines

L’un des sujets de préoccupation centraux de l’interview était la prolifération des foires américaines. Herrera a décrit comment les vêtements usagés arrivent d’Europe et des États-Unis, en passant par le Chili et la Bolivie, pour entrer en Argentine sans payer d’impôts. Ce commerce informel représente une concurrence déloyale qui affecte gravement les commerçants locaux.

“Il est donc impossible de rivaliser avec ces gens-là. Ils sont déjà tellement organisés, ils ne sont plus à la périphérie de la ville. Il y a des magasins dans le centre qui sont habilités et qui vendent des vêtements américains. Cela nous a motivé à nous rencontrer vendredi. avec le Ministre de l’Économie et de la Production, avec la police et l’AFIP, pour voir comment nous pouvons garantir que nous sommes tous dans le respect de la loi, et pour voir comment augmenter les contrôles aux frontières”, a-t-il conclu.

-

PREV Javier Milei a apporté son “soutien maximal” à Volodimir Zelensky lors du sommet de la paix en Suisse
NEXT Le Chili confirme la visite du ministre saoudien des Mines en juillet