Mintrabajo confirme la sanction et l’amende contre la Loterie Huila

Mintrabajo confirme la sanction et l’amende contre la Loterie Huila
Mintrabajo confirme la sanction et l’amende contre la Loterie Huila
-

Neiva

Par la résolution n° 0387 du 27 mai de cette année, Le Ministère du Travail a confirmé la sanction et l’amende déposées contre la Loterie de Huila, pour violation de la Convention Collective du Travail en vigueur et convenue entre la Loterie de Huila et le Syndicat Sintraloteben, sous-direction sectionnelle de Huila.

L’amende de dix millions six cent trois mille pesos déposée par le ministère du Travail provient de le défaut d’appeler un employé compétent pour promouvoir et pourvoir un poste vacant, qui était disponible depuis juillet dernier. L’entité a également ordonné la promotion de l’employé.

Cette mesure disciplinaire fait suite à la plainte déposée par M. Jairo Areiza Sandoval et Danny Karina Torres, respectivement président et secrétaire général de la Fédération générale des travailleurs de Huila. Tous deux ont demandé l’intervention du ministère du Travail en raison du prétendu non-respect des réglementations collectives du travail par la Loterie de Huila Quoi Elle était légalement représentée par la manager Ivanna Alejandra Quijano Barragán.

La résolution n° 0387 du 27 mai de cette année, ratifie la décision prise et officialisée par la résolution n° 0804 du 27 décembre 2023, qui impose à la personne morale Empresa Lotería del Huila y Juego de Apuestas Permanentes du département de Huila, représenté légalement par Yhina Paola Lombana López, une amende de 250 UVT équivalant à 10 603 000 $, qui sera destiné au Fonds pour le Renforcement de l’Inspection, de la Surveillance et du Contrôle du Travail et de la Sécurité Sociale – FIVICOT.

Veuillez noter que si vous n’effectuez pas expédition des valeurs de l’amende dans les 15 jours ouvrés après notification de cet acte administratif, Des intérêts moratoires seront facturés au taux légal prévu, correspondant au taux de douze pour cent par an.

La décision fait droit à l’appel de l’entité sanctionnée.

Luis Fernando Araque Perico, président national du Syndicat des travailleurs des jeux de hasard, des loteries et des œuvres caritatives de Colombie, a pris la parole sur le processus mené par la Loterie de Huila et l’union avec la sous-direction de Sintraloteben del Huila.

Araque Perico a exprimé : « Nous sommes heureux que la résolution de décembre 2023 sanctionnant la loterie de Huila ait été confirmée. Aujourd’hui, le ministère public et la direction actuelle de la loterie doivent engager des poursuites judiciaires répétées contre l’ancienne directrice Ivanna Quijano, qui a renversé les responsables de la loterie de Huila pendant son mandat.»

-

PREV Obramat arrive à Cordoue avec une superficie de 10 000 mètres et plus de 20 000 références de produits
NEXT Lundi 10 juin 2024 – ADN