Le bulletin numérique arrive à Salta

Le bulletin numérique arrive à Salta
Le bulletin numérique arrive à Salta
-

Hier, il y a eu une conférence de presse de la ministre de l’Éducation, de la Culture, de la Science et de la Technologie, Cristina Fiore Viñuales ; dans lequel il a fourni des détails sur la mise en œuvre de bulletins d’information numériques dans l’éducation formelle à Salta. Il a assuré que “cette nouvelle mesure contribue à améliorer la gestion dans les écoles publiques”.

Le ministre était accompagné lors de la conférence de la secrétaire à la Gestion de l’Éducation, Estrella Villarreal ; la secrétaire à la Planification de l’éducation et au développement professionnel des enseignants, Analía Guardo ; et le directeur général de l’information et de la recherche pédagogiques, Leonardo Ferrario.

Fiore a expliqué que le bulletin numérique sera mis en œuvre dans la province progressivement et progressivement, au sein du Système d’information nominale numérique éducative – SINIDE.

Ils ont choisi des écoles situées en zone urbaine pour commencer à utiliser ce dispositif. Ils ont rappelé que 83 pour cent des inscriptions se trouvent en eux. Ils argumentent cette décision parce qu’il y a une plus grande accessibilité à la technologie et à la connexion Internet. “N’importe quel tuteur pourra utiliser n’importe quel appareil pour accéder aux notes et aux présences de ses enfants. Un téléphone portable, une tablette ou un ordinateur personnel le permettra”, a déclaré Ferrario.

L’initiative place Salta à l’avant-garde du processus de numérisation des documents éducatifs, qui est réalisé de manière hétérogène dans différentes juridictions du pays.

Il convient de mentionner que ce système fonctionne au niveau local depuis 2022 et qu’il fonctionne aujourd’hui avec 100 % des inscriptions. La plateforme inscrit tous les étudiants du système éducatif provincial aux niveaux obligatoires. Il permet aux gestionnaires et aux enseignants de prendre des décisions concernant les élèves qui rencontrent des problèmes dans leur parcours scolaire.

Selon ce qu’ont annoncé les responsables, à partir de juin prochain, les données commenceront à être téléchargées dans les écoles. Ainsi, les parents ou tuteurs ne pourront accéder et recevoir des informations sur la fréquentation et les notes des mineurs dont ils ont la garde, simplement en entrant depuis le portail EduSalta. Chaque unité éducative informera les parents ou tuteurs de la date à laquelle les informations de chacun des élèves seront disponibles.

“Je tiens à souligner que l’ensemble du développement du programme a été réalisé par le personnel du ministère, que nous n’avons eu à embaucher personne. D’autre part, il s’agit d’un outil supplémentaire pour connaître les trajectoires d’apprentissage, d’enseignement et de politique éducative spécifique. grandes lignes”, a déclaré Fiore.

Contre l’abandon

Chaque tuteur aura accès uniquement aux informations de ses étudiants. Ils veillent à ce que la sécurité des données soit bonne.

Désormais, cette information, et non le nom et le prénom, est essentielle pour tracer des lignes d’action dans la diversité des territoires de Salta. Pour ne donner qu’un exemple : si nous constatons qu’une certaine école compte plusieurs élèves de quatrième année ayant de mauvais résultats en mathématiques, cela allume un feu rouge qui peut être abordé depuis le niveau institutionnel. Quoi qu’il en soit, comme le dit Fiore : “c’est juste un outil parmi d’autres”.

Et il est toujours bon de revoir les parcours académiques dans le temps ; La numérisation des informations permet de détecter les problèmes plus rapidement. “Cela fait partie de la politique que nous menons vers la fin de la paperasse. Nous voulons avoir des informations automatisées parce que c’est ce qui nous permet de lutter contre l’abandon scolaire, car de cette façon nous aurons plus de temps pour résoudre les problèmes que nous rencontrons en chaque partie de notre province », a déclaré Fiore.

-

PREV Qui était l’homme qui a été poignardé à mort à Roca et que sait-on jusqu’à présent
NEXT Neivanos a apprécié le défilé nocturne