Publication du livre posthume d’Ariel Elgueta sur les cas de relégation à Aysén

-

Le texte, avec des interviews et des photographies, présente 21 cas qui ont été étudiés et compilés, parmi lesquels se trouvent les expériences des dirigeants Clodomiro Almeyda à Chile Chico et Mireya Baltra à Puerto Aysén.

Ce jeudi 30 mai, le livre « Exil et relégations à Aysén » a été lancé à titre posthume à Coyhaique. Conversations et mémoire » du regretté auteur coyhaican Ariel Elgueta Velásquez.

Imprimé par la maison d’édition LOM à Santiago et comptant 140 pages, l’ouvrage présente 21 témoignages et photographies de personnes qui ont vécu l’exil et la relégation en Patagonie Aysén. Le lancement réalisé dans la salle Augusto Grosse, grâce au soutien du Seremi des Travaux Publics d’Aysén, a été parrainé par le Groupe des Droits de l’Homme Coyhaique et financé par 8% du FNDR du Gouvernement Régional d’Aysén et de son Conseil.

En présence d’une centaine de personnes, la présentation de l’œuvre a été animée par l’un des protagonistes du livre, Noel Neira Vera, qui a souligné l’importance du disque « encore plus aujourd’hui, alors que de nombreuses personnes nient les événements tragiques du 11 septembre ». , Je crois que le travail d’Ariel acquiert de l’importance, car c’est un témoignage vécu par de nombreuses personnes que les habitants de Coyhaique connaissent eux-mêmes et qui savent qu’ils ne diront pas de mensonges. C’est leur histoire, donc elle a une importance considérable et le travail d’Ariel en ajoute un autre, qui fut celui de Salvador Allende dans la région d’Aysén.”

Pour sa part, Ariel Elgueta Henríquez, le fils de l’auteur, a rappelé qu’un mois après le départ de son père “nous sommes heureux du lancement et de la clôture d’un livre qu’il écrivait depuis longtemps et depuis plusieurs années (…) il J’ai depuis longtemps eu envie de terminer ce livre, de raconter ces histoires. Et le livre lui échappe désormais, c’est un livre qui appartient à la communauté.

La présentation des 21 histoires a également été accompagnée par María Erita Vera Vera, présidente du Groupe des Droits Humains Coyhaique, qui a estimé que « c’est une œuvre très importante que notre collègue Ariel Elgueta a laissée, car elle reflète une partie de l’histoire qui s’est produit dans cette région, qui était un lieu où arrivaient de nombreux relégués de différentes parties du Chili et aussi l’histoire de nombreux Ayseninos qui ont été contraints de quitter cette terre pour d’autres endroits ou d’autres pays. C’est donc une histoire dont on ne sait pas beaucoup et dont on parle peu et, par conséquent, ce travail qui a été de compilation, d’enquête, se termine aujourd’hui avec ce livre, mais il y a plus de cas.

De même, Ninón Neira, qui préface le texte du témoignage, a déclaré qu’elle était « fière des personnes qui ont contribué à la réalisation de ce livre, fière de ma grande amie et chère Ariel. C’est un travail qu’en réalité nous n’aurions jamais dû faire, ce qui est rapporté dans ce livre n’aurait jamais dû se produire dans notre pays. Ma mémoire et mes félicitations posthumes à Ariel.

6 ANS DE TRAVAIL

Lors du lancement posthume, une vidéo du regretté sociologue, militant socialiste et leader politique Ariel Elgueta Velásquez a été diffusée, dans laquelle il réfléchit sur le moment politique actuel du pays et sur l’importance de sauver le socialisme comme bannière de lutte en faveur du personnes.

L’idée du texte a commencé à prendre forme en 2018 par l’auteur, en collectant des informations de base et des documents, puis en réalisant des entretiens incluant des personnalités politiques de l’envergure de Clodomiro Almeyda (PS), relégué par la dictature de Chili Chico. , en 1987, comme Mireya Baltra (PC), bien que dans son cas un séjour forcé à Puerto Aysén, tous deux pour avoir été ministres de l’Unité populaire dans le gouvernement de Salvador Allende.

Après la crise sociale et les années de pandémie, Ariel Elgueta a présenté l’idée au Groupe de Droits Humains Coyhaique que le livre soit financé par le FNDR, soutien qui a permis de terminer l’œuvre, même si Ariel est décédé à la mi-avril, quelques quelques jours avant l’impression du livre.

L’équipe de travail a été dirigée dans les entretiens par l’auteur lui-même, et pour une partie avec la collaboration de Ricardo Chacón Olavarría et Jaime Peña Aedo ; les sœurs Tania, Camila et Daniela Pérez Barría dans les transcriptions ; Verónica Venegas Quintana pour le soutien logistique, Claudio Díaz Peña pour l’édition générale ; et la conception de la couverture par Pia Molina Fuentes.

Lors de la cérémonie de lancement posthume, son fils Ariel Elgueta Henríquez a lu la biographie de son père ; et sa compagne de ces dernières années Claudia Pérez Barria, ont avancé une partie de l’introduction du livre, en rendant compte des objectifs et du travail que l’auteur a réalisé jusqu’à la fin de ses jours.

“Je me sens très heureux, surtout à cause du nombre de personnes que nous avions ici dans l’auditorium, ce qui s’est également produit avec sa veillée funéraire, et cela signifie qu’il y a beaucoup de gens qui l’aiment. Ariel a répandu tellement d’amour et tout cela est réciproque, donc je me sens très heureuse », a reconnu Claudia Pérez, également mère de Francisca Elgueta Pérez.

Marina Cid, veuve d’Avelino Aránguiz Riquelme, un autre des cas décrits dans le livre, a déclaré qu’elle était « très reconnaissante et je suis très heureuse qu’ils se souviennent de mon vieux, puisqu’il n’était pas là, je le représente, il est très , très précieux parce que quand nous sommes arrivés ici dans la région, d’abord lui, puis moi sommes venus avec mes enfants, tous petits, la famille Neira, Don Ariel, le Père Bruno, nous ont accueillis et ils ont essayé d’aider Avelino à avancer.”

Enfin, Walter Fritsch Kaufhold, Joaquín Real Hermosilla, Yasmina Molina représentant Óscar Ángulo Matamala, Noel Neira Vera et la famille d’Avelino Aránguiz Riquelme, ont reçu des exemplaires du livre de Francisca Elgueta Pérez et Ariel Elgueta Henríquez, enfants de l’auteur Ariel Elgueta Velasquez.

-

PREV L’Université d’Antioquia annonce des mesures pour remédier à sa situation financière
NEXT MIDAGRI INSTALLE UNE TERRAIN DE DÉMONSTRATION POUR AMÉLIORER LA QUALITÉ ET LE RENDEMENT DE LA LUZERNE DANS LE DISTRICT DE TRITA – RCR Pérou