La centrale thermoélectrique de Guiteras synchronise le système électrique national

La centrale thermoélectrique de Guiteras synchronise le système électrique national
La centrale thermoélectrique de Guiteras synchronise le système électrique national
-

La centrale thermoélectrique Antonio Guiteras s’est synchronisée ce lundi avec le système électrique national (SEN) après un fuite d’huile qui l’a mis hors service vendredi dernier.

Comme le rapporte sur Facebook le journaliste officiel José Miguel Solís, La centrale de Matanzas s’est synchronisée à 1h36 du matin et gagne déjà en puissance.

Capture d’écran Facebook / José Miguel Solís

L’entrée dans le système s’est produite quelques minutes avant l’heure prévue dans le dernier rapport, vers 2 h 10, après que l’usine ait allumé la chaudière à 5 h 10 dimanche.

Capture d’écran Facebook / José Miguel Solís

Les experts ont déclaré ce jour-là que la déconnexion serait résolue “dans les plus brefs délais”après avoir calculé un délai approximatif de 30 heures pour résoudre le problème détecté.

Selon l’ingénieur Román Pérez Castañeda, directeur technique adjoint de la centrale thermoélectrique, les travaux de correction du défaut se sont déroulés sans revers majeurs.

Samedi, le Les Guiteras sont hors service en raison d’une fuite d’huile dans le système de lubrification du générateur, une situation qui a encore aggravé le déficit de production attendu pour ce jour-là, ce qui se traduit par davantage de coupures de courant pour la population.

Pérez Castañeda s’est montré optimiste lorsqu’il a déclaré que l’avancement des réparations laissait entrevoir la possibilité que l’unité rejoigne le SEN avant l’heure de pointe de dimanche, ce qui n’a finalement pas eu lieu.

Récemment, le dirigeant Miguel Díaz-Canel a admis qu’il n’y avait aucune garantie que les mois d’été se dérouleraient sans effets au service électrique. “Il peut y avoir des coupures d’électricité à un moment donné, et nous allons travailler pour garantir qu’elles ne se prolongent pas, qu’elles ne durent pas longtemps”, a-t-il déclaré.

Díaz-Canel a réitéré ce que l’Union électrique (UNE) avait annoncé quelques jours auparavant, à savoir que le Les pannes d’électricité vont augmenter en juin en raison de l’augmentation des travaux de maintenance dans les centrales thermoélectriques, pour tenter de garantir le service en juillet et août.

“Nous allons prolonger la maintenance jusqu’au mois de juin pour minimiser les désagréments des pannes d’électricité en été, notamment pendant les mois de juillet et d’août”, a-t-il déclaré.

Selon le directeur de l’UNE, Alfredo López Valdés, aucun travail d’entretien n’est prévu dans aucune centrale thermoélectrique pour le mois de juillet, ce qui ne veut pas dire que les choses se passeront bien. “Nous allons avoir les pannes qui se produisent normalement dans le système, nous allons avoir les limitations qui se produisent normalement dans le système”, a-t-il déclaré.

La Guiteras entre et sort du système depuis un certain temps en raison de pannes et de dommages continus, au milieu d’une crise énergétique qui a maintenu la population dans des coupures de courant allant jusqu’à 18 heures dans certaines zones.

À la mi-avril, synchronisé avec le SEN après presque cinq jours d’arrêt pour cause de panne dans la chaudière. L’UNE avait annoncé que l’usine s’arrêterait trois lundis pour maintenance, mais les travaux ont été prolongés à cinq. Selon les informations, l’installation présentait “des défauts dans la chaudière”.

-

PREV Tragédie chez un joueur de baseball de Santa Fe : une fillette de sept ans est décédée après être tombée d’un taureau mécanique
NEXT Les résidents de Palena ont été certifiés comme guides d’équitation