Après avoir annoncé les augmentations d’électricité, voici les nouveaux tarifs d’Edenor et Edesur

Après avoir annoncé les augmentations d’électricité, voici les nouveaux tarifs d’Edenor et Edesur
Après avoir annoncé les augmentations d’électricité, voici les nouveaux tarifs d’Edenor et Edesur
-

L’Entité nationale de régulation de l’électricité (ENRE) a officialisé les nouvelles grilles tarifaires “transitoires” que les distributeurs doivent appliquer à partir de ce mois Édenor et Édésur dans la zone métropolitaine de Buenos Aires (AMBA). La mesure, rétroactive au 1er juin, a été formalisée par deux résolutions de cet organisme de contrôle publiées ce vendredi au Journal officiel.

Selon l’ENRE, en juin la facture moyenne avant impôts des utilisateurs R-Level 1 à hauts revenus augmente en moyenne de 20% par rapport au tableau en vigueur en mai. Dans le cas des utilisateurs du R-Level 2 à faible revenu, il augmente en moyenne de 93 % et pour les utilisateurs du R-Level 3, il augmente en moyenne de 130 %.

Nouveau tarif d’électricité

A cette occasion, l’Énergie a fixé un nouveau prix de l’électricité (PEST) de 59 298 dollars par mégawattheure (Mwh) jusqu’au 31 juillet.

Les augmentations démarrent ce mois-ci pour les utilisateurs d’Edenor et d’Edesur.

Cette décision s’ajoute à une autre prise cette semaine par le ministère de l’Énergie, par laquelle les prix de référence de l’électricité (POTREF) et le prix stabilisé de l’énergie (PEE) ont été établis sur le marché de gros de l’électricité (MEM) que les distributeurs doivent utiliser. leur application correspondante dans les grilles tarifaires.

Désormais, selon les nouvelles résolutions, le POTREF et le PEE qui vont être transférés aux tarifs définitifs bénéficieront des primes suivantes :

  • La consommation des utilisateurs de niveau 1 (revenus plus élevés) sera valorisée sans bonus.
  • Les utilisateurs de niveau 2 (faibles revenus) bénéficieront d’une remise de 71,92 % sur le prix défini pour le segment de niveau 1.
  • La consommation de base des utilisateurs Niveau 3 (revenu moyen) bénéficiera d’un bonus de 55,94% sur le prix défini pour le segment Niveau 1.

Ainsi, les clients résidentiels, commerciaux et industriels d’Edenor et d’Edesur recevront des factures avec des ajustements supérieurs à 100% au cours de ce mois, selon la catégorie.

Avec la suppression progressive des subventions, les ménages à revenus moyens verront leur consommation subventionnée réduite de 400 à 250 kW par mois ; ceux à faibles revenus auront un plafond de 350 kW. Si dans les deux cas cette limite est dépassée, le prix intégral de l’énergie sera payé pour le surplus.

#Argentina

-

PREV arépas volants
NEXT Un enseignant d’Awajún qui a mis en garde contre les agressions sexuelles en Amazonas est menacé par des enseignants signalés