Le Chili bat le Paraguay devant 45 000 personnes au Stade national — Futuro Chile

-

Le Chili a fait ses adieux au Stade National avec une victoire 3-0 contre le Paraguay avant la Copa América qui se déroulera aux États-Unis.

L’équipe de tous, comme elle l’a fait en Europe lors des duels contre l’Albanie et la France, a fait preuve d’un grand niveau et a fini par battre le Paraguay avec un retentissant 3-0.

Du début à la fin, la Roja a eu un contrôle absolu du ballon et des occasions dangereuses, faisant des ravages à chaque fois qu’elle arrivait dans la surface guarani grâce à d’excellents jeux collectifs.

C’est ainsi que s’est déroulé le match jusqu’à ce qu’à la 17ème minute, le Chili ouvre le score après un excellent jeu entre Gabriel Suazo et Víctor Dávila. L’arrière toulousain gagne la ligne de fond, centre parfaitement depuis la gauche et l’attaquant semble marquer le 1-0 d’une tête parfaite.

Le Chili bat le Paraguay avant la Copa América

Vingt minutes plus tard, la Roja répétait la même formule. Une fois de plus Suazo centrait depuis la gauche, Dávila apparaissait dans la petite surface et d’une tête croisée il portait le score à 2-0 pour l’équipe nationale à Ñuñoa.

Déjà dans l’effectif, l’équipe créole a continué à être bien plus que les Guarani et l’a confirmé en marquant le troisième but de la soirée.

Un grand jeu collectif s’est terminé par une passe exquise de Diego Valdés à Eduardo Vargas, qui l’a défini transversalement et parfaitement, comme lors de ses meilleurs moments à la Roja.

Dès lors, toute l’équipe a résisté aux attaques du Paraguay et a culminé son parcours avec une excellente victoire contre un rival qualifié, qui aurait pu être encore plus écrasante, puisque Ben Brereton a échoué seul dans la surface de réparation après une passe sensationnelle d’Alexis Sánchez.

Même si le résultat a été écrasant, les notes amères de la soirée ont été les blessures de Claudio Bravo – qui a dû sortir à la fin de la première mi-temps – et de Felipe Loyola. L’homme de Huachipato a également quitté le terrain après une infraction au milieu du terrain.

A noter que désormais La Roja se rendra aux États-Unis pour participer à la Copa América 2024, quelques jours après que Ricardo Gareca a annoncé la composition finale de la compétition continentale selon ADN.cl.

-