Ils promeuvent un projet pour que le rassemblement de Cordoue soit déclaré patrimoine immatériel

-

La Commission du Tourisme Lors de sa réunion d’aujourd’hui, il a abordé un projet qui déclare le rassemblement de Cordoue comme partie intégrante du patrimoine culturel immatériel et immatériel de la province, aux termes de la loi n° 9729.

Lors de la réunion, les dirigeants du sport automobile cordouan étaient présents : Julio César Mungi, président de la Fédération Régionale d’Automobiles Sportives de Cordoue; le président du Association civile cordouane organisatrice du rallye (ACCOR), Gustavo Beccaria; et José Luis Martino, attaché de presse de cette association.

Le projet de loi 39008/L/24, en cours d’examen, appartient aux législateurs Karina Bruno et Facundo Torres Lima, et déclare également intérêt provincial la promotion, l’encouragement et la facilitation du développement de toutes les activités culturelles, sportives, touristiques et d’infrastructures liées à la compétition sportive.

Beccaria a souligné que 40 ans se sont écoulés depuis le rassemblement de Cordoue et a souligné l’importance de la reconnaissance législative : « Pour Cordoue, c’est une industrie extrêmement importante. La plupart des équipes sont basées en province. Le rallye est dans l’ADN de Cordoue.

Comme exemple du bénéfice que représente le rassemblement pour les économies régionales, il a rappelé que lors de la dernière édition du rassemblement qui a eu lieu à Cruz del Eje (25 et 26 mai), il y a eu un impact pour la zone de plus de 110 millions de pesos.

Pour sa part, Martino a évoqué les origines du rallye de Cordoue, dont la première épreuve a eu lieu le 28 avril 1985 à Alta Gracia ; et Julio César Mungi ont souligné l’importance de l’initiative législative puisqu’elle « promeut le sport automobile ».

Dans ses fondements, les auteurs du projet affirment que le rallye de Cordoue est la compétition automobile la plus profondément enracinée parmi les habitants de Cordoue. “en soulignant également l’importance qu’il a tant dans le sport que dans le tourisme, étant également une source d’emploi importante et inépuisable”.

Dans ses articles, il déclare également au 28 avril de chaque année comme Journée du Rallye Cordobésen reconnaissance de la date à laquelle a eu lieu la première véritable compétition de l’activité valable pour le tournoi provincial en 1985.

Ensuite, les législateurs ont reçu des membres du Association des prestataires de services touristiques de San Marcos Sierras qui a parlé des différentes actions de promotion et de développement touristique menées par cette ville.

La commission était présidée par la législateur Luciana Presas.

Législation générale

D’un autre côté, le Commission de législation générale se sont réunis aujourd’hui pour discuter de trois projets de loi qui ont déjà reçu des rapports favorables d’un autre comité législatif.

Il s’agit des fichiers suivants :

  • 38356/L/23 : Modification du rayon municipal de la ville de La Quinta, département de Río Primero.
  • 39271/L/24 : Projet de loi déclarant, dans la province de Cordoue, la ville de Chalacea, comme ville belge.
  • 38196/L/23 : Modification du rayon municipal de la ville de La Palestine, département du Général San Martín.

Ces projets ont été discutés hier au sein de la Commission des Affaires Municipales et Communales, avec la présence des présidents communaux des localités qui modifieront leur ejido municipal.

Après avoir examiné les dossiers, les législateurs de la Législation générale ont publié les trois dépêches correspondantes, avec le soutien majoritaire de tous les blocs.

La réunion était présidée par la législateur María Victoria Busso.

-