Le IVe Sommet mondial de l’économie circulaire commence aujourd’hui à Cordoue

Le IVe Sommet mondial de l’économie circulaire commence aujourd’hui à Cordoue
Le IVe Sommet mondial de l’économie circulaire commence aujourd’hui à Cordoue
-

Le IVe Sommet mondial de l’économie circulaire aura lieu entre aujourd’hui et samedi prochain dans le Complexe Foire de Cordoue de notre ville, avec la présence de plus de 70 conférenciers locaux, nationaux et internationaux. Parmi les thèses qui se démarquent pour cette quatrième édition, on trouve «Économie communautaire : emplois verts, protection de l’environnement, développement économique et inclusion sociale »aujourd’hui à 12h15

Le panel, modéré par le journaliste Florence Donovansera composé des Italiens Giulia Detomati, PDG d’Invento Innovation Lab ; les Suisses Sacha Pictet, directeur de RWC LLC ; et le Colombien Nathalia Gómez Andrade, directeur corporatif du développement durable chez ISA Colombie. La clôture de la première journée sera animée par le journaliste Lucas Vianode La Voz del Interior, qui guidera la conversation intitulée «Des alliances mondiales pour la décarbonation de l’économie». Ce sera à 17 heures.

La marocaine Soha Benchekroun, représentante de l’association et de la coopération SUD-SUD pour 4C Maroc, sera la vedette de cet espace ; Le Canadien Marcos Badra, directeur du programme de gestion de l’économie circulaire et de développement durable de la ville de Richmond ; et le Belge Piotr Barczak, directeur du programme d’économie circulaire de la Fondation African Circular Economy Network.

Demain, à 12h15, aura lieu la conférence « Innovation et science pour le développement durable », animée par la journaliste Virginia Porcella, qui sera l’un des temps forts de la deuxième journée.

L’Argentine Claudia Kenbel, chercheuse au Conicet-UNRC, sera présente ; l’Allemand Michael Kuhndt, directeur du Centre collaborateur sur la production et la consommation durables (CSCP) ; et le Vietnamien Hong Quan Nguyen, directeur de l’Institut pour le développement de l’économie circulaire (ICED).

La clôture du programme central aura la conférence « Changement climatique et activisme », animée par la journaliste Gabriela Vizental. Seront présents l’activiste Alice Piva et l’ancien secrétaire au Climat de Rio de Janeiro, Luciano Páez (tous deux du Brésil), ainsi que le PDG de Kilimo, l’entrepreneur de Cordoue Jairo Trad.

D’autres intervenants notables viendront d’Afrique du Sud, d’Inde, de Suisse, de Panama, d’Équateur, de Colombie, du Chili et du Kenya, entre autres pays, qui passeront par le Pavillon Vert, où se dérouleront les Conférences, le cycle Expériences Circulaires et l’Incubateur Circulaire.

Enfin, demain seront décernés les prix de l’Incubateur Circulaire. Le sommet aura sa dernière journée d’activité samedi, lorsque toutes les autres propositions pourront être visitées.

Les inscriptions restent ouvertes gratuitement sur le site officiel (https://cumbremundialdeeconomiacircular.com.ar).

Quelles seront les principales expositions locales

Le IVe Sommet Mondial de l’Économie Circulaire accueillera de nombreux exposants de notre ville, qui refléteront l’activité importante des organisations qui travaillent sur ce thème à Cordoue, ainsi que des exemples d’autres provinces et de l’étranger. À Cordoue, les cas de candidatures réussies sont nombreux.

Parmi les entreprises privées et les startups qui raconteront leurs expériences figurent En Vivo Producciones, Astori Structures, Grupo Libertad et 3C Construcciones, entre autres protagonistes de cette édition. La gestion publique locale aura également son heure avec les présentations des directeurs de l’Ente Córdoba Obras y Servicios (COyS), Tamse, Urbacor, Cormecor, de l’Ente BioCórdoba et de l’École d’Économie Circulaire (EMEC).

Des représentants des secteurs public et privé viendront également des provinces de Santa Fe, Entre Ríos, Salta et Mendoza pour présenter leurs actions en matière d’économie circulaire. D’importantes institutions nationales seront présentes telles que l’Institut national de technologie agricole (Inta), l’Institut national de technologie industrielle (Inti), l’Institut argentin de normalisation et de certification, la Chambre argentine de construction et la Chambre argentine des biointrants.

La présence universitaire sera garantie avec l’Université Nationale de Cordoue, l’Université Blas Pascal et l’Université Champagnat de Mendoza. Parmi les autres organisations concernées figurent la Fédération argentine des cartoneros, Carreros y Recicladores, l’Argentine Wine Corporation et le British Council, ainsi que les fondateurs, PDG et directeurs d’importantes startups du pays.

Cordoue se positionne et se révèle être un phare dans l’application des politiques publiques environnementales, et à travers cet événement, elle cherche à montrer, dans un exemple clair de fédéralisme, ce qui se passe dans d’autres secteurs du pays qui travaillent également dans ce domaine.

Articles proposant des activités récréatives pour les garçons et les filles

Les plus petits pourront profiter et participer au Sommet dans différents centres proposant des activités récréatives. Cet événement, organisé par la municipalité de Cordoue, aura lieu au Complexe Foire de Cordoue, avec entrée gratuite. Les différents posts seront disponibles sur trois jours de 9h à 18h.

La Zone de Conservation du Parc de la Biodiversité sera présente au premier poste de la tente « Communautaire », où des vidéos et des projets de conservation seront présentés sur un écran, et un bref discours sera prononcé sur le travail de la zone.

De plus, un jeu interactif sera développé où les enfants feront l’expérience de la coordination et des efforts nécessaires aux tâches de conservation transdisciplinaires.

Dans un autre article, “Circulaire”, les enfants apprendront que les déchets peuvent être des ressources. A travers un jeu d’équilibre en binôme, ils doivent transporter les déchets d’un Big Bag vers le panier correspondant, sans les laisser tomber, pour une bonne séparation.

Un autre article est “Connaissance” où sera joué un jeu similaire à Mind Race, où les participants avanceront sur un tableau en vinyle au sol, répondant à des questions sur la protection de l’environnement, l’économie circulaire et la biodiversité. Le dé géant déterminera les questions et les actions à entreprendre, comme revenir en arrière ou perdre un tour.

Enfin, le quatrième poste est « Créativité » où ils peuvent construire des instruments de musique avec des éléments recyclables. En groupes de 4 ou 5, avec l’aide du personnel responsable, les enfants créeront leurs propres instruments et les utiliseront ensuite lors d’une clôture musicale avec le groupe Gira y Suena, à la fin de la visite.

-