Juin et juillet, deux mois pour débattre de l’environnement et de la biodiversité lors des « Vendredis de la culture scientifique » du Musée Fonck – G5noticias

Juin et juillet, deux mois pour débattre de l’environnement et de la biodiversité lors des « Vendredis de la culture scientifique » du Musée Fonck – G5noticias
Juin et juillet, deux mois pour débattre de l’environnement et de la biodiversité lors des « Vendredis de la culture scientifique » du Musée Fonck – G5noticias
-

La biodiversité des insectes, des océans et des poissons, seront les thèmes qui seront abordés au VCC les vendredis : 14 juin et 19/26 juillet 2024, à 18h00, dans les locaux du musée, situé au 4 Norte 784, coin 1 Oriente, Viña del Mar. Il convient
A noter que cette initiative qui dispose d’un interprète en langue des signes chilienne est financée par le ministère des Cultures, des Arts et du Patrimoine à travers son Programme de soutien aux organisations culturelles collaboratrices.

Un spécialiste des sciences agronomiques et environnementales qui mène un projet de jeu de société pour connaître le rôle écologique et la biodiversité des insectes, un écologiste spécialisé en pêche et créateur d’un programme d’éducation environnementale, et un biologiste marin spécialisé en océanographie, seront les rapporteurs de responsable des discussions du VCC consacrées à approfondir un peu la diversité biologique et ses relations avec l’environnement.

Dans cette initiative, financée par le ministère des Cultures, des Arts et du Patrimoine à travers son Programme de soutien aux organismes culturels collaborateurs, se tiendront ces causeries, un espace de conversation qui nous invite à en savoir plus.
sur ces animaux marins, leurs écosystèmes et les dangers auxquels ils sont confrontés en raison de l’impact humain.

Biodiversité : l’importance de savoir pour protéger

Le vendredi 14 juin 2024, la session du VCC sera animée par Camila González Santander, agronome, master en sciences agronomiques et environnementales et chercheuse au Centre régional de recherche et d’innovation pour la durabilité de l’agriculture et des territoires ruraux – Ceres. Il a travaillé dans le domaine de la production de légumes d’extérieur et en plastique. En 2018, elle rejoint le programme Gestion Territoriale des Insectes du Centre Régional Cérès en tant qu’assistante de recherche dans des projets de recherche et de transfert R&D, financés par l’ANID.

Il nous invite à aborder la reconnaissance et l’importance du rôle des insectes dans les agroécosystèmes et la biodiversité. Il partagera son expérience en dirigeant l’une des initiatives développées par Ceres pour résoudre ce problème et rapprocher la science de la communauté, le projet « Bugs en action : en jouant, j’apprends à valoriser les insectes », un projet financé par le programme Public Science. du Ministère des Sciences, de la Technologie, de la Connaissance et de l’Innovation destiné à la communauté des personnes âgées et à leurs familles.

Pourquoi protéger la mer et sa biodiversité ?

Le vendredi 19 juillet 2024, ce sera le tour de Miriam Fernández Bergia, écologiste marine, docteur en écologie et pêche, universitaire UC et chercheuse au Núcleo Milenio NUTME. Elle a étudié sa licence en Argentine, son doctorat à l’Université de Washington, à Seattle (États-Unis) et, après deux séjours de recherche au Chili et en Allemagne, elle s’est installée dans notre pays en tant que professeur à la Pontificia Universidad Católica de Chile, où elle est actuellement professeur titulaire. Dans le cadre de ses travaux universitaires, il a intégré
éducation environnementale, en créant le programme « Le Chili est la mer ».

Les océans rendent de nombreux services aux humains. Cependant, différentes sources d’impact humain peuvent affecter son fonctionnement et la biodiversité qu’il abrite. Dans cet exposé, nous aborderons, à titre d’exemple, une source d’impact humain, la pêche, et comment elle génère une série d’effets en cascade sur la diversité et le fonctionnement des écosystèmes, qui peuvent avoir un effet boomerang sur les services fournis par les écosystèmes côtiers. Ils nous fournissent. Le rôle de chaque citoyen dans la protection de la mer et de sa biodiversité sera également abordé.

Tant de formes et tant de couleurs : diversité de formes chez les poissons

Ce sera le titre de la présentation donnée le vendredi 26 juillet 2024 par Mauricio Landaeta Díaz, biologiste marin, docteur en océanographie, universitaire à la Faculté des Sciences de l’Université de Valparaíso et chercheur au Núcleo Milenio NUTME. Il se consacre à la recherche sur l’écologie des poissons, en particulier sur les interactions biophysiques entre l’environnement, les larves et les juvéniles des espèces marines.

Cette séance expliquera pourquoi les poissons ont cette forme et comment celle-ci peut varier en fonction des conditions environnementales dans lesquelles ils se développent. Un accent particulier sera mis sur les premiers stades de développement des poissons, des larves et des juvéniles, ainsi que sur la manière dont l’environnement peut influencer la forme des animaux.

Trois conférences incontournables entre juin et juillet 2024 au Musée Fonck, gratuites et sans inscription préalable. C’est l’occasion d’en apprendre davantage sur la biodiversité de notre planète et de notre environnement, et aussi, c’est une invitation à découvrir les
principes biologiques et écologiques liés à une grande partie des espèces et de leurs écosystèmes, présents dans les collections et expositions du musée, où il est possible de trouver différents types de poissons, une diversité d’insectes et d’autres arthropodes, en plus d’autres espèces présentes dans le la mer, en cohérence avec les thématiques qu’aborderont ces rencontres scientifiques.

Le Musée Fonck fait partie du Programme de soutien aux organismes culturels collaborateurs du ministère des Cultures, des Arts et du Patrimoine, qui vise à renforcer et à assurer la continuité des institutions et organismes culturels privés et à but non lucratif. Ce programme fait également partie du Système de Financement des Organisations et des Infrastructures Culturelles du Ministère des Cultures, des Arts et du Patrimoine qui intègre, articule et coordonne de manière transversale les plans, programmes et fonds visant la promotion et le soutien des organisations, des infrastructures culturelles. , et la médiation artistique. Tout cela avec une vocation décentralisée, des mécanismes participatifs et la promotion de la création de réseaux et d’associations.

-