LA RÉGION DE TARAPACÁ ATTEINT 78% DE VACCINATION CONTRE LE VIRUS RESPIRATOIRE SYNCYCIAL – Vilas Radio

LA RÉGION DE TARAPACÁ ATTEINT 78% DE VACCINATION CONTRE LE VIRUS RESPIRATOIRE SYNCYCIAL – Vilas Radio
LA RÉGION DE TARAPACÁ ATTEINT 78% DE VACCINATION CONTRE LE VIRUS RESPIRATOIRE SYNCYCIAL – Vilas Radio
-

Après que le Chili soit devenu le premier pays d’Amérique latine à commencer la vaccination contre le virus syncytial en mars de cette année, La région de Tarapacá a atteint plus de 78 % de couverture chez les nouveau-nés et les nourrissons inclus dans les groupes cibles de cette campagne.

L’anticorps monoclonal utilisé contre ce virus est le Nirsevimab, un médicament acquis par le ministère de la Santé après un investissement de plus de 60 000 millions de dollarsefficace et sans danger contre le virus respiratoire syncytial, Il s’administre aux nourrissons et les protège pendant 6 mois.

Parmi les groupes cibles, les les nourrissons nés après le 1er octobre 2023, dont la couverture vaccinale à ce jour a déjà atteint plus de 75 %. Par la suite, l’anticorps monoclonal a continué à être fourni aux nouveau-nés, atteignant une couverture totale de 78 % dans toute la région pour les nouveau-nés et les nourrissons, depuis octobre de l’année dernière jusqu’à ce jour.

Le secrétaire ministériel de la Santé David Valle a renforcé l’administration de l’anticorps monoclonal, invitant « toutes les mères et tous les pères à administrer la dose aux nouveau-nés et aux enfants de moins de 6 mois, afin de protéger leurs petits cet hiver. L’année dernière, nous avons eu une augmentation du taux d’occupation des lits à cause du virus syncytial, c’est pourquoi se faire vacciner avec la stratégie proposée par le ministère de la Santé est la meilleure pour la défense des plus petits de la maison.

De son côté, le directeur médical adjoint de l’hôpital d’Iquique, le Dr Pedro Iriondo, a confirmé que grâce à une planification conjointe avec le service de santé de Tarapacá, l’établissement de santé est préparé à l’augmentation des maladies respiratoires pendant l’hiver. En plus d'”appeler également les mères de nouveau-nés à vacciner leurs enfants avec cette nouvelle protection acquise par le ministère de la Santé, le Niservimab, qui cherche à éviter les complications chez les plus petits”.


#Chile

-