Bases Loi : pour Myriam Bregman, “rarement les matufias ont été aussi exposées”

Bases Loi : pour Myriam Bregman, “rarement les matufias ont été aussi exposées”
Bases Loi : pour Myriam Bregman, “rarement les matufias ont été aussi exposées”
-

Avec une égalité définie par le vote positif de la vice-présidente de la Nation et présidente de l’organisme, Victoria Villarruel, au milieu d’un climat de tension à l’intérieur et à l’extérieur du Congrès national, « Milei l’a fait », a déclaré le parti national. représentant du Front de Gauche, après l’approbation de la loi omnibus au Sénat de la Nation, le Sénat a donné mercredi sa sanction définitive à la Loi Bases, promue par le parti au pouvoir.

A travers ses réseaux sociaux, la représentante nationale du Front de gauche, Myriam Bregman a estimé que « Rarement les particularités de la caste politique ont été autant exposées. » “Milei l’a fait”, a publié la députée de l’opposition sur son compte X.

Bregman a également exprimé son opinion : « Regardez si ces lois seront mauvaises et non votables, car avec toutes les négociations qu’elles ont menées, elles n’ont obtenu qu’un match nul. La caste sait qu’elle manque de papiers… »

Dans le même sens, s’est exprimé Nicolás del Caño, qui sur le même réseau social a publié que « Avec une égalité angoissante, grâce à l’échange de votes pour les ambassades et d’autres choses, ils parviennent avec le vote de Villarruel à « prouver la loi des bases ».

“Avec une répression féroce contre le grand nombre de travailleurs qui se sont mobilisés aujourd’hui malgré les protestations”, a-t-il ajouté. “A bas tout le plan de Milei”, a poursuivi Del Caño, également député national du Front de gauche.

«Ils approuvent aussi les pouvoirs délégués à force de leur portefeuille. Un scandale”, a-t-il déclaré dans un autre tweet.

-