Un semestre au bilan positif • La Nación

Un semestre au bilan positif • La Nación
Un semestre au bilan positif • La Nación
-

Le premier semestre 2024 a été une période de grands défis et de réalisations pour l’Assemblée de Huila, et je suis fier de partager avec vous une évaluation positive de notre gestion. En tant que député et président de la Deuxième Commission, engagé pour le bien-être de notre communauté, j’ai travaillé à promouvoir des projets et des ordonnances qui ont bénéficié à tous les Huilenses.

L’une des actions les plus marquantes de ce semestre a été la discussion, la socialisation et l’approbation du Plan Départemental de Développement « Pour Un Huila Grande » 2024-2027. Dans un exercice sans précédent, nous avons réalisé une présentation collégiale en commission et divisé le département en quatre sous-régions : La Plata, Garzón, Pitalito et Neiva, en organisant des séances décentralisées avec la communauté. Ces séances ont permis aux syndicats, hommes d’affaires, dirigeants communautaires, présidents de conseils d’administration, conseillers, maires, conseillers, forces publiques et universitaires de participer activement à la construction du plan, en veillant à ce qu’il reflète les besoins et les aspirations de tous les secteurs de Huila. Cette approche inclusive a été fondamentale pour définir une feuille de route claire et convenue pour le développement du département au cours des quatre prochaines années.

Je souligne également la présentation et l’approbation de deux ordonnances fondamentales de notre auteur pour le développement de la campagne de Huila. Ces ordonnances représentent un allègement financier important pour nos agriculteurs, qui sont au cœur de notre économie et de notre culture. La première ordonnance accorde une exonération de 100% de la taxe d’enregistrement et autres prélèvements liés aux titres de propriété délivrés par l’Agence nationale foncière (ANT). Cette mesure, valable jusqu’en décembre 2027, facilite la formalisation des terres, éliminant les barrières économiques qui ont historiquement entravé ce processus. Avec cet outil, nos agriculteurs peuvent régulariser leurs propriétés sans frais ni démarches fastidieuses, favorisant ainsi la sécurité juridique et encourageant les investissements dans le secteur agricole.

La deuxième ordonnance, également de notre auteur, porte sur la mise en œuvre de la Stratégie Territoriale de Gestion de la Régularisation de la Propriété Rurale. En instaurant une exonération totale de la taxe d’enregistrement pour les bénéficiaires de cette stratégie, nous alignons nos politiques sur les efforts nationaux et régionaux visant à renforcer l’accès à la terre et à améliorer la formalisation de la propriété rurale. Cette initiative, développée en collaboration avec l’UPRA et d’autres entités gouvernementales, vise à assainir la situation juridique des propriétés rurales et à promouvoir une utilisation efficace des terres. En outre, il assure un soutien constant à travers le Secrétariat de l’Agriculture et des Mines de Huila, facilitant les démarches notariales et judiciaires nécessaires à l’obtention des titres fonciers.

En outre, nous avons accordé des pouvoirs au gouverneur pour créer l’Institut de développement et d’action communale de Huila (IDACO), une entité qui renforcera les conseils d’action communautaire et gérera les accords de solidarité pour les projets d’investissement dans le département. Cet institut sera un moteur de développement local, au bénéfice de nos collectivités à travers l’exécution de la politique départementale d’action communale et la promotion de la participation citoyenne.

La création de la direction départementale de la sécurité, autre projet d’initiative du gouvernement départemental qui permettrait d’aider et de soutenir les politiques de sécurité en lien avec la force publique dans ces moments critiques pour notre territoire.

Ces réalisations reflètent notre engagement en faveur d’une Huila plus juste et plus prospère, démontrant qu’en travaillant en équipe, nous construirons la Huila Grande dont nous rêvons. Nous continuerons à travailler avec effort, sacrifice et dévouement, car l’avenir de Huila dépend de nous. Chaque pas que nous faisons est un pas vers un Huila plus prospère.

-