« Tout le monde le veut » : la jeune star de l’équipe nationale argentine qui est le protagoniste du marché des transferts

« Tout le monde le veut » : la jeune star de l’équipe nationale argentine qui est le protagoniste du marché des transferts
« Tout le monde le veut » : la jeune star de l’équipe nationale argentine qui est le protagoniste du marché des transferts
-

Valentín Carboni, protagoniste du marché des transferts (@afaseleccion)

L’équipe argentine est aux États-Unis pour finaliser les détails de la Copa América, une compétition dans laquelle ceux dirigés par Lionel Scaloni chercheront à revalider le titre obtenu au Brésil 2021. Le dernier test aura lieu ce vendredi contre le Guatemala et on s’attend à ce qu’en Dans les heures suivantes, le directeur technique de l’Albiceleste a annoncé la liste définitive des 26 joueurs pour affronter le tournoi.

L’un de ceux qui soumissionnent pour entrer dans ce groupe restreint est Valentin Carboni, qui à 19 ans vient de se faire remarquer la saison dernière à Monza et dont le pass appartient à l’Inter. Comme le révèle le journal La Gazzetta du Sportle jeune issu de la carrière de Lanús serait un « sacrifice » dans ce mercato pour tenter d’assainir les comptes et obtenir de l’argent pour faire face aux signatures.

« Tout le monde est fou de Valentin Carboni. Le talent gaucher de l’Inter, né en 2005, attire l’attention aux quatre coins du monde et pourrait déclencher une vente aux enchères qui favoriserait l’Inter.dit le journal. L’une des raisons de cette décision serait de disposer de liquidités qui lui permettraient de faire face à l’arrivée d’Albert Gudmundsson, l’attaquant islandais en provenance de Gênes.

La note souligne l’admiration que Lionel Scaloni éprouve pour le milieu de terrain, qui a réussi à intégrer certaines équipes et à se battre sérieusement pour participer à la Copa América aux États-Unis. « Une vitrine internationale qui pourrait encore faire grimper le prix du Valentín, un crack potentiel pour lequel le Fiorentineessayant de jouer à l’avance, avait déjà proposé 20 millions en janvier et pour lesquels il pourrait également revenir au cours de l’été”, ont-ils prévenu.

L’intérêt de l’équipe de Florence, qui vient de perdre sa deuxième finale consécutive de Conference League, n’est pas nouveau. De plus, l’arrivée de Raffaele Palladino comme entraîneur renforcerait cette envie, puisqu’il l’avait sous ses ordres à Monza. où l’ancienne équipe de Catane en Italie a eu un entraînement et une belle performance (deux buts et quatre passes décisives en 32 apparitions).

Une autre institution qui l’a en ligne de mire au sein de la Serie A est Atalante, tout nouveau vainqueur de la Ligue Europa. « Il a des caractéristiques qui le rendent intéressant et d’une manière parfait pour le monde de l’Atalante. “Il est jeune, il a déjà acquis une certaine expérience en Serie A et il a une marge de progression, ce qui permet de discuter du présent et de l’avenir”, ont-ils expliqué.

Le média précité se met aussi dans la course plusieurs équipes de la Premier League anglaise, puisqu’ils sont financièrement capables de faire face à une opération de ce style. Le journal affirme que L’Inter l’a coté à 30 millions d’euros, mais ce montant pourrait augmenter s’il participe enfin à la Copa América.

En revanche, ils ont souligné les raisons qui ont poussé l’institution à accepter de se séparer de leur joyau : « Marotta et Ausilio savent bien que le garçon est une pépite. Cependant, devant clôturer le marché avec des chiffres positifs pour atteindre l’équilibre budgétaire souhaité par les nouveaux propriétaires américains en une ou deux saisons, les champions italiens se sont résignés à le sacrifier pour ne pas avoir à vendre un grand joueur de l’équipe d’Inzaghi. .

-