Les gouverneurs du Tolima et du Cauca demandent plus de force publique au gouvernement

Les gouverneurs du Tolima et du Cauca demandent plus de force publique au gouvernement
Les gouverneurs du Tolima et du Cauca demandent plus de force publique au gouvernement
-

Adriana Magali Matiz, gouverneure de Tolima, a demandé au gouvernement de Gustavo Petro un investissement dans la main d’œuvre dont son département a besoin. Octavio Guzmán, le gouverneur du Cauca, s’est joint à cette demande. Son département est l’un des plus durement touchés par les violences, où le cessez-le-feu bilatéral avec l’EMC a été récemment levé.

La demande de Matiz, un homme politique du parti conservateur, est intervenue lors du Sommet des Gouverneurs, qui se déroule à Montería.

Contexte: La sécurité est l’un des principaux thèmes du Sommet des gouverneurs, qui se poursuivra jusqu’à demain, 14 juin, date à laquelle les dirigeants militaires et policiers devraient arriver. Les récentes attaques à Jamundí et El Plateado, dans le Cauca, ont ravivé les inquiétudes quant à la situation sécuritaire, en particulier dans les départements où est présente la branche dissidente des FARC qui a rompu les négociations avec le gouvernement.

La gouverneure de Tolima a réitéré sa demande au gouvernement de lever le cessez-le-feu avec les groupes encore en négociation. « Des départements comme le nôtre sont touchés par la suspension du cessez-le-feu qui n’a eu lieu qu’à Cauca, Valle et Nariño », a-t-il déclaré.

Vous pouvez lire cette interview du négociateur du gouvernement Petro avec les dissidents, Camilo González Posso.

-