Le chef de la police de Salta, Miguel Ceballos, a démissionné – Nuevo Diario de Salta | Le petit journal

Le chef de la police de Salta, Miguel Ceballos, a démissionné – Nuevo Diario de Salta | Le petit journal
Le chef de la police de Salta, Miguel Ceballos, a démissionné – Nuevo Diario de Salta | Le petit journal
-

Le chef et le sous-chef de la police de Salta, Miguel Ceballos et Pablo Vilte, ont présenté une note aux autorités annonçant la démission de leurs fonctions respectives.

L’actuel ancien chef de la police, Miguel Ceballos et son deuxième, Pablo Viltéont présenté hier leur démission des postes qu’ils occupaient à la tête de la police.

Les démissions sont intervenues après des entretiens avec le Ministre de la Sécurité, Marcelo Domínguezcomme l’a confirmé le gouvernement provincial dans un communiqué.

Dans le cas de Ceballos, il aura accès aux prestations de retraite après 31 ans de service. Vilte, pour sa part, démissionnera du poste qu’il occupait tous deux en 2021.

Après la démission des deux commissaires, de nouveaux officiers doivent être nommés pour occuper les principaux postes de la police de Slata.

La confirmation des nouvelles autorités est imminente et sera une décision du gouverneur Gustavo Sáenz et le Ministre de la Sécurité, Marcelo Dominguez.

Selon ce qui a été rapporté à ce média, le principal candidat pour occuper la Préfecture de Police est le commissaire général technique, Gustavo Moyano.

Actuellement, Moyano est directeur général de la stratégie policière.

Pendant ce temps, le commissaire en chef Adrien Sánchez Rosadoresponsable de la Direction de la sécurité routière, est celui qui devrait prendre la relève en tant que chef adjoint de la force.

Ceballos, pour sa part, quitte une direction marquée par des conflits internes qui ont scruté à la loupe la direction de la police.

Tel a été le cas de l’affaire qui enquête sur la société financière Rios & Associés, où se trouvaient des membres de haut rang des forces de l’ordre accusés des multiples escroqueries dont les policiers ont été victimes.

-