les paysans ont évalué les questions clés de leur gestion

les paysans ont évalué les questions clés de leur gestion
les paysans ont évalué les questions clés de leur gestion
-

Camagüey, 14 juin (ACN) Dans le cadre du processus de renforcement des organisations de base, face au XIIIe Congrès de l’Association Nationale des Paysans (ANAP), le respect des indicateurs productifs et la confrontation avec la délinquance se sont approfondis, ce jeudi, secteur coopératif et paysan lors de la séance plénière provinciale de cette structure.

En évaluant les sujets abordés, Osmani Pérez Márquez, membre du Bureau national de l’ANAP, a insisté lors de la réunion sur le fait que les membres doivent orienter leurs actions vers les coopératives et les agriculteurs qui aujourd’hui ne respectent pas les indicateurs de passation des contrats, principalement pour le lait et le miel. dans lequel la province est actuellement marquée négativement au niveau national.

Il a donc exhorté les cadres à visiter les lieux où l’incidence est la plus élevée, dans le but de motiver et stimuler un secteur décisif dans la production de nourriture pour le peuple.

Concernant le processus de renforcement du conseil d’administration de toutes les coopératives du territoire, on sait que sur les 248 assemblées générales des membres tenues, 208 présidents ont été ratifiés et 40 renouvelés, une question dans laquelle Pérez Márquez a souligné qu’il était nécessaire préparer les nouvelles générations à garantir la continuité dans le syndicat.

Pour sa part, en présentant les principaux indicateurs de production à la fin du mois de mai de cette année, Sergio Rodríguez Salcedo, membre du Bureau provincial de l’ANAP qui dessert le secteur agroalimentaire, a expliqué que Camagüey obtient des résultats supérieurs dans le secteur des légumes, avec 610 tonnes

Cependant, il a souligné que le lait a diminué d’un million 200 mille litres, le miel de 28 tonnes et la viande de porc de 30 tonnes, ainsi que la masse du bétail.

Il a notamment précisé que la production laitière n’atteint pas les 11 millions 963 mille 054 litres prévus, puisqu’à la fin du mois de mai seulement neuf millions 465 mille 535 litres ont été enregistrés.

Pour la récolte 2023-2024, il a précisé que 273.865,30 tonnes de canne seraient broyées sur une superficie de 7.921,92 hectares, avec un rendement moyen de 34,4 tonnes par hectare, dans 24 Coopératives de Production Agricole (CPA) et 14 Crédit et Coopératives de services (CCS).

Cela signifie qu’en raison des incendies survenus au cours de cette étape, 1.311,26 hectares ont été touchés, avec une perte de 48.255 tonnes et 91.684.500 pesos.

De même, il a indiqué qu’en raison des retards dans la préparation des terres dus au déficit de carburant et lubrifiants, seulement 113.664,15 tonnes ont été vendues à l’industrie et 241,10 hectares ont été plantés à ce jour, encore bien en deçà de ce qui était prévu.

La lutte contre la délinquance, la corruption, les illégalités et l’indiscipline sociale ont été une autre des questions abordées lors de la réunion, au cours de laquelle Elizabeth Arca Morell, membre du Bureau provincial de l’ANAP qui s’occupe du domaine de l’éducation et du travail politico-idéologique, a souligné que jusqu’en mai de Ce calendrier, le territoire de Camagüey a signalé un impact de 2.208 têtes, dont 1.649 vaccins et 559 chevaux, avec la plus forte incidence dans les municipalités de Guáimaro et Najasa.

Dans ce sens, il a précisé qu’il y a 348 auxiliaires de la Police Nationale Révolutionnaire et que 404 associés ont exprimé leur volonté d’appartenir à ces rangs, pour, avec les responsables de la sécurité et de la protection, renforcer la surveillance dans les communautés paysannes.

Enfin, les dirigeants du secteur coopératif et paysan ont reçu une formation sur la méthodologie pour développer le processus biologique du XIIIe Congrès de l’ANAP, où doivent être analysés les engagements des producteurs de Camagüey en guise de bienvenue à l’événement national.

-