Breaking news

Le blocus perpétue la pauvreté dans le monde › Monde › Granma

Le blocus perpétue la pauvreté dans le monde › Monde › Granma
Le blocus perpétue la pauvreté dans le monde › Monde › Granma
-

CARACAS, Venezuela – La détermination du peuple bolivarien à lutter contre plus de 900 mesures coercitives unilatérales imposées par le gouvernement des États-Unis a été réitérée ce jeudi lors de la 89ème session plénière de l’ONU.

Le ministre des Affaires étrangères de ce pays, Yván Gil, les a décrits comme « de simples outils de domination néolibérale, voués à l’échec à mesure que les peuples du monde se soulèvent ».

Sur le thème de l’élimination des mesures économiques coercitives unilatérales extraterritoriales utilisées comme instrument de coercition politique et économique, il a dénoncé la tentative de déposséder illégalement la nation sud-américaine de la société CITGO Petroleum Corporation.

En outre, il a déclaré que les transactions financières, la fourniture de biens et de services nécessaires à l’aide humanitaire et aux besoins humains les plus fondamentaux sont affectés par l’existence même des mesures, même « en conséquence de la crainte des soi-disant sanctions secondaires ». ,” il a déclaré. .

Cette forme de terrorisme constitue « des crimes contre l’humanité et des violations massives des droits de l’homme, puisqu’ils visent à priver des populations entières de leurs propres moyens de subsistance ».

De même, il a exprimé, au nom du Venezuela, “une solidarité indéfectible avec le peuple et le gouvernement de Cuba”, tout en exhortant les États-Unis à mettre fin immédiatement et sans condition au blocus contre l’île et à l’exclure de la liste arbitraire et unilatérale des pays qui parrainent le terrorisme. .

Enfin, le ministre vénézuélien des Affaires étrangères a appelé la communauté internationale à empêcher que l’application de sanctions soit minimisée ou ignorée, ce qui entrave le développement et perpétue la pauvreté dans le monde.

#Cuba

-