Rencontre Fédérale pour la Mémoire : Rencontre avec le gouverneur de La Rioja – AMIA

-

Le gouverneur de La Rioja, Ricardo Quintela, a tenu une réunion protocolaire avec les autorités de l’AMIA, qui l’ont invité à participer à la « Rencontre fédérale pour la mémoire », qui aura lieu mardi 25 juin à Buenos Aires, dans le cadre de la 30ème anniversaire de l’attaque terroriste contre l’institution.

Le rabbin de l’AMIA, Eliahu Hamra, a participé à la réunion tenue à la Casa de La Rioja, dans la ville de Buenos Aires ; le secrétaire de l’entité, Gabriel Gorestein, et la coordinatrice générale du Vaad Hakehilot, Tamara Jatemliansky.

Au cours de l’audience, le gouverneur a promis d’assister à l’événement et, avec les représentants de l’AMIA, a abordé les questions liées à l’ordre du jour qui se déroulera le 25 juin.

Dans le but de les inviter personnellement à la réunion, les autorités de l’AMIA ont déjà reçu une vingtaine de gouverneurs en audience. Il y a quelques jours, des réunions ont eu lieu avec le chef du gouvernement de la ville de Buenos Aires, Jorge Macri, et avec le gouverneur de la province de Santa Cruz, Claudio Vidal.

Auparavant, les réunions avaient eu lieu avec le gouverneur de Santa Fe, Maximiliano Pullaro ; le gouverneur d’Entre Ríos, Rogelio Frigerio ; le gouverneur de Tucumán, Osvaldo Jaldo ; le gouverneur de San Luis, Claudio Poggi ; le gouverneur de Catamarca, Raúl Jalil, et le gouverneur de La Pampa, Sergio Ziliotto.

Diverses réunions ont également été coordonnées avec le gouverneur du Chaco, Leandro Zdero ; le gouverneur de San Juan, Marcelo Orrego ; le gouverneur de Mendoza, Alfredo Cornejo ; le gouverneur de Chubut, Ignacio Torres ; le gouverneur de Santiago del Estero, Gerardo Zamora ; le gouverneur de Río Negro, Alberto Weretilneck ; le gouverneur de Salta, Gustavo Sáenz ; le gouverneur de Jujuy, Carlos Sadir ; le gouverneur de Misiones, Hugo Passalacqua ; le gouverneur de Neuquén, Rolando Figueroa, et le gouverneur de Corrientes, Gustavo Valdés.

Alternativement, les différentes visites officielles comprenaient la participation, au nom de l’AMIA, du président Amos Linetzky ; le secrétaire général, Gabriel Gorenstein ; le PDG Daniel Pomerantz ; le rabbin de l’institution, Eliahu Hamra ; la coordinatrice générale du Vaad Hakehilot, Tamara Jatemliansky, et l’assistante de zone, Evelyn Escandarani.

À PROPOS DE LA RÉUNION À BUENOS AIRES

Convoquée par le Vaad Hakehilot, qui opère au sein de l’AMIA, la journée réunira, le 25 juin, des gouverneurs de tout le pays et des présidents des communautés juives d’Argentine, dans le but de renouveler l’engagement en faveur de l’exercice de la mémoire et dénoncer l’impunité encore en vigueur dans la cause de l’attentat.

Il s’agit d’une rencontre fédérale de mémoire et d’hommage aux 85 victimes mortelles de l’attentat perpétré, il y a 30 ans, contre le siège de Pasteur 633.

Dans l’auditorium de l’AMIA, se déroulera ce jour-là un événement institutionnel pour renouveler la demande de justice, puis parcourir le soi-disant « Corridor de la Mémoire », un parcours proche du siège de l’entité, dans lequel, à travers différentes interventions artistiques, hommage est versée aux personnes qui ont perdu la vie lors du massacre perpétré le 18 juillet 1994.

La journée fédérale s’inscrit dans le cadre du Mois de la Mémoire, une initiative que l’institution développe tout au long des 30 jours précédant l’anniversaire de l’attentat, pour consolider l’exercice de la mémoire et éviter que ce crime contre l’humanité, même impuni, ne tombe dans le oubli.

-