Felipe Córdoba ne sera plus candidat au bureau du procureur général

Felipe Córdoba ne sera plus candidat au bureau du procureur général
Felipe Córdoba ne sera plus candidat au bureau du procureur général
-

Le Conseil d’État a rejeté la présentation de la consultation du Gouvernement National auprès de laquelle ils ont demandé que le tribunal statuer sur les conditions requises pour être procureur général, permettant l’approbation de titres professionnels autres que le droit pour répondre à l’exigence de 15 ans d’expérience.

Cette décision signifie que l’éventuelle aspiration de l’ancien contrôleur Felipe Córdoba est tombée, puisque le l’ancien fonctionnaire était le plus intéressé par le feu vert du Conseil d’État pour homologuer les titres qu’il a gagné alors qu’il était contrôleur général.

Lire aussi : Jhonier Leal est condamné à 55 ans de prison pour le meurtre de sa mère et de son frère, Mauricio Leal

Il y a quelques semaines, la Salle de Consultation n’est pas parvenue à un accord sur cette affaire, donc pour la séance de ce vendredi, Le juge adjoint William Zambrano a présenté la présentation pour répondre aux questions soulevées par le gouvernement national.

Le vote de la Chambre était de 3-2, Par conséquent, la présentation pour permettre l’approbation a été rejetée par les magistrats qui composent la salle.

Des sources de ce tribunal ont confirmé à RCN Radio que l’argument utilisé pour rejeter la consultation était fsur la base de l’arrêt de la Cour constitutionnelle sur la loi statutaire sur l’administration de la justicedans lequel ils ont parlé de la position du procureur général.

Pour la Chambre plénière du tribunal, les juges peuvent avoir une autre carrière professionnelle. Cependant, Les postes de procureur général, de greffier national et de médiateur ne sont pas liés à l’administration de la justice.

« La règle d’approbation de l’expérience incluse dans ledit paragraphe occuper les autres postes mentionnés dans l’article est également inconstitutionnel, car une garantie de la fonction judiciaire est que les juges et les magistrats disposent des pouvoirs légaux nécessaires pour l’exercer”, ajoute la décision.

Vous pourriez également être intéressé par : Petro a reconnu que les dissidents des FARC ont continué à faire du trafic de drogue pendant le cessez-le-feu

Il convient de noter que le procureur général est élu par le Congrès de la République sur une liste restreinte composée de par un candidat de la Cour suprême de justice, un autre du Conseil d’État et un autre du gouvernement national.

-