Alliance pour faire face à la crise migratoire – Proclama del Cauca

-

Alliance pour faire face à la crise migratoire

Alliance pour faire face à la crise migratoire

Dans son intention de travailler conjointement avec toutes les entités territoriales pour faire face de manière globale et humaine à la crise migratoire sur le territoire national, le Secrétaire Général de Migration en ColombieRigoberto Niño, a rencontré le maire de Popayán, Juan Carlos Muñoz Bravo et une partie de son cabinet municipal.

Le responsable national de l’application des lois a indiqué que, ces jours-ci, il appelle les dirigeants locaux à agir avec prudence et responsabilité dans le traitement de cette question, en promouvant la coexistence pacifique et le respect, en évitant tout type de discrimination.

L’enfant a indiqué que « En tant qu’autorité chargée des migrations, nous réaffirmons notre engagement à respecter et à protéger les droits humains de toutes les personnes, sans distinction de nationalité. Et que toutes les entités territoriales doivent agir par des actions en justice et protéger les garanties constitutionnelles face à tout type de situation avec la population migrante sur leurs territoires respectifs..

Lors de la réunion entre les autorités, à laquelle ont également participé la directrice régionale de Migration Colombie Ouest, María Fernanda Molina, et le coordinateur du bureau de Migration Colombie à Popayán Álvaro Fernández, la possibilité que la municipalité acquière une propriété pour l’adaptation a été discutée. d’un foyer de transition pour le migrant et des engagements ont été pris pour une prochaine réunion en juillet.

“Lors de la réunion, nous avons expliqué la situation complexe que vit notre municipalité car c’est un territoire qui, en raison de toutes ses caractéristiques géographiques et sociales, est devenu un lieu d’accueil d’un grand nombre de migrants, tant nationaux qu’étrangers, ce qui a accru l’insécurité. et la misère dans la ville. Nous avons également évoqué l’intention d’acquérir une propriété pour construire un site temporaire pour les migrants à Popayán. “Je leur dis aussi que certaines personnes qui vont être expulsées du pays ont déjà été identifiées et caractérisées et il a été convenu d’organiser un forum dans la ville sur ce phénomène de migration”.a déclaré le maire Muñoz Bravo.

Journées de nettoyage préventif des rivières et ruisseaux de la ville

Dans le but de prévenir de futures inondations et inconvénients avec les sources d’eau qui traversent la municipalité de Popayán, tant dans ses zones urbaines que rurales, l’administration municipale, à travers le Bureau consultatif pour la gestion des risques de catastrophes (OAGRD), avance en coordination avec d’autres agences municipales. et les entités locales, ainsi qu’avec les différentes communautés, des journées régulières de nettoyage des canaux et des berges des ruisseaux et des rivières.

De même, ces campagnes, également menées en coordination avec des membres de la Police Nationale, de l’Armée Nationale, des organismes de secours tels que la Croix Rouge, la Défense Civile, les Pompiers Volontaires, le CVBP et Urbaser, ont la valeur supplémentaire d’améliorer et d’embellir. les milieux.

« Nous sommes attentifs à toute menace que des risques d’inondations puissent survenir avec l’arrivée de la saison La Niña, dans les secteurs où notre ville est généralement presque toujours touchée non seulement par les inondations mais aussi par les débordements de nos affluents, c’est plus que tout un travail de prévention avec le nettoyage des canaux et berges de nos ruisseaux et rivières”a déclaré Jair Flórez, chef de l’OAGRD.

Enfin, Flórez a rappelé que la prévention des catastrophes et des risques dans la municipalité est la coresponsabilité de tous, “C’est pourquoi nous menons ces campagnes et demandons à la communauté d’être consciente afin qu’elle ne transforme pas les sources d’eau de notre municipalité en dépotoirs ou décharges et de nous aider dans ce travail important et louable”a souligné le responsable.

Le Secrétariat des Sports socialise la phase municipale des IVes Jeux Communaux Nationaux

En présence des présidents des différents Conseils d’Action Communautaire, JAC, et des conseillers de la municipalité de Popayán, l’administration municipale de « Alliance avec Popayán » A travers le Ministère des Sports et des Loisirs, il a socialisé ce que sera le développement des IVes Jeux Communaux Nationaux dans sa phase municipale.

La coordinatrice de ces foires sportives dans la municipalité de Popayán, María del Carmen Quintero, a indiqué que lors de la réunion, les conditions de participation des Payanais ainsi que les scénarios de compétition avaient été définis. “Il leur a été rappelé que les inscriptions seront ouvertes jusqu’au 30 juin et qu’une condition particulière est que les athlètes doivent être inscrits dans les livres du JAC depuis au moins 6 mois.”

Le président de l’Association des conseils d’action communautaire, Asocomunal Popayán, Jonathan Constaín a indiqué que “Il sera de la responsabilité de chacun des JAC que la participation d’athlètes professionnels ou de haut niveau ne soit pas autorisée à ces jeux, puisque l’intention est qu’ils participent uniquement à titre d’intégration, des citoyens ordinaires bien sûr, appartenant aux conseils d’administration de Action Communale, puisque son objectif est la promotion et l’intégration citoyenne par le loisir.

Pour sa part, le secrétaire municipal des Sports et Loisirs, Guillermo Marmolejo, a déclaré que “La municipalité dispose de toutes ses installations sportives, tant dans les secteurs ruraux qu’urbains, pour accueillir les différentes compétitions et il est prévu que les finales puissent avoir lieu au complexe sportif ‘Manuel Antonio Muñoz Aragón’ et au stade ‘ Ciro. López’ ».

Suivez Proclama sur Google Actualités

Tu pourrais aussi aimer

-