968 MW de pannes signalées à Cuba avec une prévision d’amélioration imminente

968 MW de pannes signalées à Cuba avec une prévision d’amélioration imminente
968 MW de pannes signalées à Cuba avec une prévision d’amélioration imminente
-

L’Union électrique de Cuba (UNE) a signalé vendredi des pannes dues à un déficit de 968 MW, avec une prévision d’amélioration pour ce samedi.

Selon le rapport partagé sur Facebook, l’impact dû à un déficit de capacité de production s’est poursuivi 24 heures sur 24 et aux premières heures de ce samedi, le service n’a pas pu être rétabli. L’impact maximum a eu lieu à 20h30.

Ce jour-là, à 7 heures du matin, la disponibilité du système électrique national (SEN) était de 2 180 MW et la demande était de 2 450 MW, dont 294 MW affectés. La prévision pour midi était un impact maximum de 800 MW.

Pour l’heure de pointe, il doit y avoir une disponibilité de 2 660 MW et une demande maximale de 3 100 MW, pour un déficit de 440 MW, donc la prévision est un impact de 510 MW, inférieur à celui de la matinée.

Capture de Facebook / Unión Eléctrica UNE

Au moment de la rédaction de cette note, quatre blocs de trois centrales thermoélectriques sont hors service en raison de pannes, parmi lesquels le bloc 1 de Felton, que les experts de l’Unión Eléctrica Ils pensent qu’il pourrait reprendre ses opérations ce samedi.

De plus, deux unités du CTE Santa Cruz et Nuevitas sont en maintenance.

D’autre part, 41 centrales de production décentralisée sont hors service en raison du manque de combustible et 364 centrales électriques sont affectées par les limitations de la production thermique.

Le Felton est sorti du système jeudi en raison d’une panne de chaudière et le Les techniciens travaillent pour le rendre opérationnel ce samedi.

L’opération d’entrée de la chaudière était prévue vendredi vers 4 heures du matin, avec une température adaptée au travail des techniciens.

Au milieu de la crise actuelle, la panne survenue à la centrale thermoélectrique de Holguin a eu un impact considérable sur la distribution de l’énergie électrique, principalement dans la région orientale, puisqu’elle a provoqué un déclenchement de fréquence qui a affecté la ligne 5545, qui alimente les circuits appartenant à la municipalité de Bartolomé Masó et à la sous-station La Curva, à Granma.

La Compagnie électrique de cette province a prévenu que les impacts se produiraient “en dehors du calendrier de rotation prévu par les blocs”.

“Les circuits auront un impact sur le service électrique de six heures, et sur un service électrique de trois heures en fonction du comportement et de la disponibilité de la production électrique du pays”, a-t-il expliqué.

Jeudi, les coupures dues à un déficit de capacité de production ont duré 24 heures et le lendemain à l’aube le service n’avait toujours pas pu être rétabli. Pour Vendredi, l’UNE a annoncé une réduction du déficit de près de 1 000 MW aux heures de pointe.

La panne est survenue dans l’unité 1 de l’installation en raison d’un “perforation” dans les tubes de la paroi latérale gauche, à un peu plus de trois mètres de hauteur.

“Identifier les conduites (tuyaux) endommagés et effectuer des opérations de changement ou de soudage, une tâche essentielle. Si tout se passe bien, il est probable que l’unité redémarrera ses opérations samedi”, a indiqué l’UNE.

-