Fecode annonce une grande mobilisation à Bogotá contre la réforme éducative

Fecode annonce une grande mobilisation à Bogotá contre la réforme éducative
Fecode annonce une grande mobilisation à Bogotá contre la réforme éducative
-

Le plus grand syndicat d’enseignants du pays a appelé à une mobilisation demain à Bogotá. Il s’agit d’une nouvelle protestation contre le projet de loi qui réforme le système éducatif du pays et qui a conduit les enseignants à se mettre en grève depuis le 10 juin dernier.

La Fecode avait déjà mené une mobilisation nationale le 12 juin, dans différentes régions du pays. Ce lundi, sous le nom de « Grande Prise de Bogotá », les enseignants annoncent qu’ils défileront et resteront en « résistance jusqu’à la fin de la séance plénière du Sénat ».

Les points de concentration sont au nombre de quatre : à l’école Manuela Beltrán au nord, à l’Université nationale à l’ouest, à l’école Enrique Olaya Herrera à l’est et à la Sena au sud.

Pourquoi les enseignants protestent-ils ? Parce qu’ils sont contre le texte approuvé en Première Commission du Sénat le 5 juin, parce qu’il a changé des parties de l’esprit initial du projet présenté par le gouvernement et ils disent qu’il favorise la privatisation de l’éducation.

Cependant, certains points contre lesquels les enseignants ont protesté ne coïncident pas vraiment avec le texte approuvé au Sénat et reposent sur une certaine désinformation, comme nous le racontons dans ce récit.

-