FC Barcelone | L’enfer qui attend le Barça Atlètic à Cordoue

FC Barcelone | L’enfer qui attend le Barça Atlètic à Cordoue
FC Barcelone | L’enfer qui attend le Barça Atlètic à Cordoue
-

18/06/2024 à 07h00

CEST


Tout Cordoue rêve de revenir en Deuxième Division cinq ans plus tard. Une ville de 325 000 habitants totalement dévouée à son équipe et qui s’attend à ce que le Barça Atlètic vive l’enfer ce dimanche à partir de 20h00 au Nuevo Arcángel.

Un enfer tant environnemental que météorologique, puisque des températures qui dépasseront les 40 degrés Celsius sont attendues en journée. (maximum 41ºC) et qu’ils baisseront à peine au moment du match, puisque la prévision est de 38 degrés à 20h00.

A tout cela il faut ajouter la chaleur ambiante. Il y a des tensions avec le FC Barcelone depuis que le club vert et blanc n’a reçu que 150 billets pour le match aller de la finale à l’Estadi Johan Cruyff. Le club vert et blanc s’est fâché et a répondu avec la même pièce pour le retour, en plus d’interdire les symboles du Barça en dehors de la zone visiteurs.

Le jeu de Johan n’a pas non plus beaucoup aidé à calmer les arbitres. Il est difficile de parvenir à un accord entre deux supporters avec un arbitrage et l’Aragonais Ramo Andrés “l’a fait”. Rafa Márquez a attaqué sa performance dans le flash télévisés’est plaint de sa permissivité face aux fautes de l’équipe andalouse et à sa perte de temps, même s’il s’est “mordu la langue” lors de la conférence de presse qui a suivi.

Cordoue, pour sa part, a amèrement regretté d’avoir interrompu le jeu lorsque Antonio Casas affrontait Marc Vidal, même si l’arbitre a demandé au joueur du Barça Pelayo de servir plus en arrière que là où il allait le faire, donc l’action a été pas en jeu.

Ils ont également réclamé un tacle brutal de “Pocho” Román comme carton rouge, qui a finalement marqué le but égalisateur.

Dans la salle de presse de Johan Cruyff, l’entraîneur des Blanquiverdes, Iván Ania, a été gêné par la question de savoir si les “trucs” se répéteraient au Nouvel Arcángel. “Si vous pensez cela, vous n’avez jamais vu jouer Cordoue”a lancé l’Asturien.

L’épreuve du feu… et la maturité

Quoi qu’il en soit, au sein du Barça Atlètic, ils sont conscients qu’ils rencontreront un environnement très hostile qu’ils devront surmonter. Ce sera un défi pour une équipe aussi jeune et un exercice de maturité pour s’assurer que tout ce qui entoure le jeu ne les affecte pas. Ni les références au “cas Negreira”, ni le débat sur l’éthique des filiales de jouer dans la catégorie… ni bien d’autres sujets qui tenteront de saper le moral des Blaugranas.

Lors de la demi-finale contre Ponferradina, Nuevo Arcángel a présenté une fréquentation phénoménale de 21 245 spectateurs qui pourrait même être dépassée ce dimanche. Tout est vendu depuis maintenant 5 jours et la réponse de l’abonné fera le reste. Il y aura une réception, des « rencontres » et une ville prête à vivre l’ascension dans la nuit de San Juan. Seul le Barça Atlètic peut gâcher la fête.

-