Deux auditoriums historiques de Buenos Aires passeront des champs de terre au gazon synthétique – Festival Radio

Deux auditoriums historiques de Buenos Aires passeront des champs de terre au gazon synthétique – Festival Radio
Deux auditoriums historiques de Buenos Aires passeront des champs de terre au gazon synthétique – Festival Radio
-

Les habitants des collines Placeres et O’Higgins ont reçu de bonnes nouvelles, après l’approbation unanime par le Conseil municipal de Buenos Aires de l’appel d’offres pour l’installation de gazon synthétique dans le stade O’Higgins et dans l’auditorium Benito Parraguez.

Dans le cas du stade O’Higgins, un investissement de 391 630 731 $ est envisagé et pour l’auditorium Benito Parraguez, de 395 250 051 $.

Après approbation, José Zamora, président par intérim de la Fédération de Football Los Placeres, exprimer «Qui d’autre que moi peut dire que j’attends depuis des années quelque chose dont je disais qu’il serait réalisé à un moment donné et qu’il se réaliserait. Grâce aux efforts du Conseil, du maire et de la Direction des Sports, nous allons dire que nous avons du gazon synthétique et les athlètes Placeres ne l’oublieront jamais.

Dans le même sens, Carla Meyer, responsable de la Direction du Développement Communautaire (DIDECO), a souligné l’investissement que réalise la municipalité en termes d’amélioration des infrastructures sportives de ces sites.

“Dans ce cas, les investissements dans le stade O’Higgins et dans l’auditorium Benito Parraguez vont être très importants pour les clubs qui y pratiquent une activité physique, mais aussi pour d’autres instances, comme les écoles du secteur. Nous croyons que cet investissement reflète une bonne administration municipale et la volonté de la municipalité de travailler de concert avec les communautés.

Il convient de rappeler que ces travaux font partie d’une série d’améliorations des infrastructures sportives qui sont réalisées cette année dans divers lieux de la ville, grâce à l’investissement d’un million de dollars, estimé à plus de 1,3 milliard de dollars, promu par le Citoyen. Le bureau du maire. .

Association de basket-ball et de break

Au cours de la séance du Conseil, il a également été approuvé l’octroi d’une subvention de 85 millions de dollars à l’Association de Basketball de Valparaíso qui, comme l’explique son le président, Luis Pacheco, se verra attribuer quatre postes :

« Le premier concerne la Pancho Cup qui a eu lieu cet été ; deuxièmement, un national sub 14 où Valparaíso a eu une participation exceptionnelle, obtenant la deuxième place. Le troisième, allouer une partie des fonds pour l’arbitrage de 2024 et le quatrième, afin d’améliorer l’infrastructure du toit du Fortín.

Cela aide, dit-il Pacheco, «Cela nous permet de sauvegarder plusieurs éléments dans lesquels nous avions déjà investi et développé des dépenses, notre grand désir étant de réparer notre toit une fois pour toutes, afin que, les jours de pluie comme ceux-ci, nous puissions faire du sport.»

Dans un autre domaine, une subvention de 1 400 000 $ a été approuvée pour le Centre culturel « Valparabreaking », qui permettra à ses représentants de se rendre en Suisse le 28 juin pour représenter le Chili dans une compétition internationale.

Francisca Mendoza, partenaire de « Valparabreaking », a exprimé que « Je trouve cela passionnant, car cela m’aide à acquérir les connaissances nécessaires pour poursuivre mes ateliers Breake et ainsi ouvrir la voie aux futurs athlètes. L’idée est que Valparaíso continue de grimper dans le classement national, depuis la dernière fois que j’ai terminé dans le top 4 international dans la catégorie féminine.”

-