Une fillette de deux ans se noie dans une piscine à Baena (Córdoba) lors d’une fête de famille

-


Événements

En attendant l’autopsie, tout laisse penser à un accident

Une fillette de deux ans s’est noyée ce lundi dans un piscine de Baena (Córdoba), comme l’a rapporté le Centre de coordination d’urgence du gouvernement d’Andalousie. Les premières hypothèses de la recherche pointent vers un accident.

Les faits ont eu lieu vers 16h50, lorsqu’un appel au 112 a demandé de l’aide pour un mineur qui venait d’être sorti d’une piscine avec symptômes de noyade dans une maison de campagne locale. Immédiatement, la salle de coordination a prévenu le Centre d’urgence sanitaire 061 et la Garde civile.

Apparemment, la jeune fille était avec ses grands-parents pour célébrer une fête familiale quand les événements se sont produits. Les parents travaillent à l’étranger, selon des sources de la police locale de Baena.

La mineure a été emmenée par des proches dans un centre de santé, où elle est décédée après avoir subi une intervention chirurgicale. plusieurs tentatives de réanimation. Un hélicoptère 061 a même été activé pour le transporter à l’hôpital Reina Sofía de Cordoue, mais les équipes sanitaires n’ont rien pu faire pour lui sauver la vie. Après les événements, un homme de 57 ans Il a également dû recevoir une assistance médicale sans avoir besoin d’être transféré à l’hôpital.

Selon des sources proches du dossier, les agents de la Garde civile ont ouvert la procédure d’enquête correspondante et attendent les résultats de l’enquête. autopsie.

L’Espagne ajoute 137 noyés jusqu’en mai

Andalousie C’est la deuxième communauté autonome avec le plus de décès par noyade au cours des cinq premiers mois de 2024, avec 22 cas. Il y a tout d’abord Galiceavec 29 décès, et les îles Canaries, avec 16, est la troisième région la plus touchée. Ensemble, les trois communautés représentent 67 des 137 décès enregistrés en Espagne entre janvier et mai 2024, soit 49 % du total.

Déjà le 9 juin dernier, un garçon de 10 ans a été secouru avec des symptômes de noyade d’une piscine dans un Hôtel à Manilva (Málaga). Le mineur a été admis avec un pronostic réservé à l’unité de soins intensifs pédiatriques de l’hôpital maternel et infantile de Malaga.

Heureusement, un médecin qui se trouvait à la piscine de l’hôtel a effectué des manœuvres de réanimation et il a été transféré par hélicoptère à l’hôpital, où, quelques jours plus tard, on a appris que son état progressait favorablement.

-