La salle de réveil du cimetière de Santa Cruz a été inaugurée – Nuevo Diario de Salta | Le petit journal

La salle de réveil du cimetière de Santa Cruz a été inaugurée – Nuevo Diario de Salta | Le petit journal
La salle de réveil du cimetière de Santa Cruz a été inaugurée – Nuevo Diario de Salta | Le petit journal
-

Ce matin la salle de réveil du cimetière Sainte Croix a été inaugurée. L’œuvre a récupéré l’espace inauguré en novembre 2003 et qui a été désactivé.

Le Directeur Général du cimetière communal, Luis Lópezinformé Nouvelle laiterie qu’au début de son administration il a dû se trouver devant une salle de réveil détériorée et désactivée.

« Dès le début de l’administration, nous avons dû faire face à une réalité qui dépasse la fiction, la vérité est qu’elle était assez détériorée. “C’est un secteur abandonné et directement lié aux contribuables à faible revenu, mais cela ne fonctionnait pas”, a déclaré López.

Il convient de rappeler qu’en mars de cette année, le maire Émiliano Durand Il lance de vastes travaux de refonctionnalisation de la salle de réveil.

« Nous avons pris les choses en main, pour le Dr Emiliano Durand il est extrêmement important de revaloriser les cimetières municipaux. Il y a beaucoup de travail en cours là-dessus et de nombreux projets qui auront sûrement lieu tout au long de l’année et dans toute l’administration également. C’est pour cela que cet espace a été inauguré », a-t-il rapporté.

D’autre part, le directeur López a indiqué que l’espace servait d’entrepôt et qu’aujourd’hui il est valorisé au profit des voisins.

Certaines des rénovations comprenaient la restauration des infrastructures (internes et externes), des murs, de l’humidité, des plafonds, du raccordement électrique, de l’aménagement de la salle de bain, de la cuisine et de la peinture du salon.

Juan Pablo Linaressecrétaire à l’Inclusion sociale, a déclaré à ce média que la salle de réveil est un outil social fondamental pour les voisins.

«Il s’ajoute au service funéraire des personnes sans ressources qui traversent une situation socio-économique de vulnérabilité. Nous disposons du service de cercueil, du transfert et de la chapelle funéraire », a-t-il souligné.

Modification d’une ordonnance

Le directeur a annoncé que la modification d’une ordonnance est en cours pour l’élaboration du règlement intérieur.

“Nous travaillons sur une enquête sur les mausolées pour envisager les péremptions, les remettre en ordre, les structurer un peu plus et les remettre en ordre”, a-t-il indiqué.

Récupération de machines

D’autre part, López a indiqué qu’un projet est en cours pour récupérer un tracteur appartenant au cimetière et offert il y a 5 ans.

Les machines n’ont jamais été utilisées étant donné que l’espace a été inauguré en novembre 2003 et a été désactivé.

« Le tracteur n’a jamais été utilisé et la vérité est que dans les cimetières municipaux, nous avons besoin d’un tracteur pour tout le travail quotidien qui est effectué. “Quant aux opérations d’évacuation, de transfert des cercueils, de descente dans la tombe et même de désherbage, ils doivent être effectués par tracteur”, a-t-il précisé.

Service funéraire

La zone commencera à fonctionner selon les besoins de personnes aux ressources limitées et sans travail social. Le service sera gratuit et sera disponible 24 heures sur 24, 366 jours par an.

Ceux qui souhaitent assister aux funérailles peuvent appeler le 3874677258 pour demander l’enlèvement et le transfert du corps, du cercueil au sol et de la chapelle funéraire à domicile.

-